Après la 5G et le projet d’installer la fibre de partout d’ici 2022, Extended Monaco continue son programme innovant avec le déploiement de l’identité numérique monégasque.

C’est au Musée Océanographique que le Ministre d’État, Pierre Dartout, a présenté ce projet. « À partir d’aujourd’hui, l’identité numérique des Monégasques et Résidents devient une réalité et ouvre des perspectives nouvelles et sûres au service de la population de la Principauté ».

Bien que datant depuis 2019, ce projet a pris toute son ampleur avec l’épidémie du Covid-19. Le monde s’est rapidement numérisé et il est nécessaire que Monaco reste à la pointe de la modernité. 

Cinq pays, dont le Luxembourg et Singapour ont compris l’intérêt qu’offre cette identité numérique. Monaco les rejoint ainsi et rajoute sa touche avec les valeurs transmises de la Principauté, à savoir la sécurité et la qualité de vie.

Cette identité numérique est vérifiée, distribuée et gérée uniquement par les services de l’État et de la Mairie. En plus d’être numérique, un titre physique sera donné aussi bien pour la carte d’identité pour les Monégasques ou la carte de séjour pour les Résidents, qui sera désormais reconnue pour se déplacer à l’étranger. Outre le gain de temps lors des démarches administratives, elle permettra une expérience facilitée et rapide, et donnera une valeur officielle à la signature électronique.

Travel Club Monaco

>> À LIRE AUSSI : ENQUÊTE. Utilisation de la 5G, entre opportunités et craintes, quel bilan à Monaco ?

La sécurité au cœur du projet

Un très haut degré de sécurité caractérise ce dispositif d’identité numérique. Pour accéder à son identité, un code PIN à cinq chiffres pour utiliser sa carte sur un ordinateur et un code PIN à 6 chiffres pour l’application mobile seront demandés. Un véritable gage de sécurité qui rend l’identification inaltérable et infalsifiable.

Bien qu’encadré par les différents services, l’usager reste maître de son identité. Ce dernier est informé de son usage strictement personnel et a un droit d’accès et de suppression de ses données à tout moment. Contrairement à des moyens d’authentification privés, l’usager a le contrôle sur ses données personnelles, qui seront stockées en Principauté.