La semaine dernière, l’Auditorium Rainier III de Monaco s’est animé aux sons de Quentin Tarantino. Lors de ce concert de charité de la Fondation Flavien, près de 5 000 euros ont été récoltés pour la recherche sur le cancer des enfants.

Sous la teinte violette de l’éclairage de la scène, saxophones, tambourins et guitares électriques ont attendu patiemment que leurs maestros musicaux montent sur scène. Dès que les 250 spectateurs ont pris place et que l’horloge a sonné huit heures, le Jungle Boogie a résonné dans la salle.

Des talents du monde de la musique

Parmi les vedettes à l’affiche, l’harmoniciste Greg Zlap, qui a notamment accompagné Johnny Hallyday de 2007 à 2017, le pianiste Yvan Cassar, connu pour avoir collaboré avec des artistes comme Céline Dion, et la violoniste Zhang Zhang qui a pris un moment de son emploi du temps chargé à l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo pour cette soirée.

Pour Greg Zlap, il n’avait aucun doute sur sa présence. Dès qu’il a reçu l’appel en début d’année, ses premiers mots ont été « oui bien sûr, je serai là. »

Après une pause d’un an, le fleuve coule enfin à nouveau

Zhang Zhang, violoniste de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo

D’autant plus que cela donnait une raison au musicien de mêler, une fois de plus, sa passion pour la musique avec les bonnes causes. Plus d’une fois, il s’est rendu dans des écoles, a rencontré des enfants handicapés et a visité des patients asthmatiques à l’hôpital. « Jouer de l’harmonica leur permet de coordonner leur respiration et d’améliorer la technique nécessaire pour utiliser leur inhalateur. »

Travel Club Monaco

Un aperçu de la normalité

« Il y avait tellement d’énergie, on dansait sur nos sièges, » commente une jeune fille du public. Un public qui était en rythme avec les nombreux classiques de Tarantino comme « Son of a Preacher Man ». Cet événement a été un réel moment d’escapade pour ses spectateurs qui ont partagé un retour à la normale après une année difficile, tout en soutenant une « très bonne cause. »

Pour la violoniste Zhang Zhang, c’était un sentiment de « pure joie » de jouer à nouveau devant un public. « Après avoir été en pause pendant un an, le fleuve coule enfin à nouveau. »

>> À LIRE AUSSI : Une molécule pour soigner les cancers pédiatriques du cerveau ?

Le pouvoir de la musique

Il y a sept ans, Denis Maccario a perdu son fils d’un cancer du cerveau. Après ce tragique évènement, il a décidé de créer la toute première organisation monégasque de récolte de fonds pour la recherche sur les cancers pédiatriques et les maladies rares. Vendredi soir a enfin marqué le troisième concert de collecte de fonds de la Fondation Flavien, après avoir été reporté deux fois. Une attente qui a été récompensée : depuis 2014, un total de fonds de 643 000 euros ont été récoltés.

Le Centre Scientifique de Monaco s’efforce jour après jour de trouver des traitements et des remèdes. La récente découverte d’une nouvelle molécule a prouvé que leurs efforts n’étaient pas vains. En effet, les experts ont identifié une molécule du nom d’Axitinib comme un traitement potentiel des tumeurs cérébrales. De fait, tout l’argent du concert financera les recherches et les essais cliniques supplémentaires nécessaires pour évaluer son efficacité.

« Un bel hommage, » c’est ainsi qu’Adrien, un étudiant de Nice, a décrit le concert. Néanmoins, il n’a pas été le seul à être ému par cette soirée dédiée à Flavien. Lorsque les musiciens ont salué, une standing ovation leur a été dédiée ainsi qu’à la Fondation.

Si vous souhaitez soutenir la recherche contre le cancer et faire un don à la Fondation Flavien, vous pouvez le faire via le site web de la Fondation.