Le coup d’envoi de l’évènement a été donné par le Prince Albert II lui-même.

Ce 17 juillet, le Club Fiat Monte-Carlo a organisé le rassemblement des légendaires petites voitures italiennes. Cette première a été un succès : 50 voitures ont défilé devant plus de 1500 visiteurs. Un évènement international qui a réuni des modèles allant de la voiture de ville aux modèles de courses. Provenant de toute l’Europe, deux modèles très rares étaient présent : la Fiat 600 multipla et la 500 Abarth Maletta, qui a concouru plus d’une fois l’historique Rallye Monte-Carlo.

Le Prince Albert II a marqué le rassemblement en donnant le classique coup de drapeau. Puis, les « anges » motards du club ont assuré la sécurité du défilé dans les rues de Monaco afin que les Fiat puissent parcourir toutes les rues principales, passant sur la place du Palais et devant le Casino de Monte-Carlo.

Des prix pour récompenser les Fiat 500

Lors de l’évènement, plusieurs prix ont été attribués aux voitures. Le prix de concours d’élégance a été décerné à Elodie Verrando avec sa 500L entièrement recouverte de fleurs. Pour le prix de la voiture qui est venue le plus loin par ses propres moyens, il est allé à la 500 Lombardi de Guido Perrera, qui, de Milan, a voyagé plus de 300 km pour rejoindre la Principauté. Finalement, la 500B « topolino » de 1938 de Nicotemo Pezzella a reçu le prix de la voiture la moins jeune.

Massimo Peleson, Président du Club Fiat 500 Monte-Carlo s’est montré ravi de cette première édition. « C’était un défi, mais les membres du Club, et pas seulement, ont fait un travail exceptionnel, alors pour une « première » la présence de SAS le Prince Albert était définitivement le sceau de gratitude pour tout le travail accompli. Confirmé également par la visite de Stéphane Valeri, président du Conseil national monégasque, et de l’ambassadeur d’Italie en Principauté de Monaco Giulio Alaimo. Le clou de l’événement fut certainement le défilé dans les rues de la Principauté, un événement qui n’avait jamais eu lieu à Monaco. À un moment donné, nous avions une quarantaine de voitures sur le légendaire circuit de Formule 1. – et ajoute en riant – Il me semble que la F1 ne peut pas faire mieux. »

De quoi être confiant pour un 2e Monaco Meeting International qui se tiendra l’été prochain, toujours en Principauté de Monaco.