La Sir Stelios Philantropic Foundation accueillait l’exposition « La beauté de la voile » jusqu’au 25 septembre dernier. Néanmoins, la vente aux enchères est toujours d’actualité.

Une exposition exceptionnelle. Tellement exceptionnelle que celle-ci ne devait pas se dérouler à Monaco ! Jean-Pierre Hennequet, tout droit venu de Saint-Berthélemy où il est le co-fondateur du Gustavia Yacht Club (GYC) avec Sir Stelios Haji Ioannou, a eu le soutien de Sir Stelios pour organiser son exposition à Monaco. Même si celle-ci est terminée, vous pouvez consulter les œuvres sur leur page Instagram.

Cette première édition du concours international de photographie du Gustavia Yacht Club a subi de plein fouet les aléas de la pandémie. Elle devait avoir lieu pendant la Saint Barths Bucket Regatta, annulée en 2020 puis de nouveau en 2021.

Le concours, dédié aux photographes professionnels, a sorti le grand jeu pour les vainqueurs. À la clef, une montre Ulysse Nardin d’un montant de 12 000 euros (plus 1 000 euros de la part du GYC) pour la première place, un week-end dans l’hôtel de son choix du groupe B Signature Hotels & Resorts (plus 600 euros du GYC) pour la seconde place et une statuette réalisée par l’artiste barthéloméenne Kay Quattrocchi (plus 400 euros du GYC) pour la troisième place.

Parmi les dix photos ayant obtenu les meilleures notes de leur jury international, le 1er prix a été décerné à l’allemand Jöran Bubke, le 2e prix est pour le marseillais Bertrand Duquenne et le 3e prix pour Gilles Martin-Raget, élu « photographe de régates du siècle » nous précise Jean-Pierre Hennequet.

© Jöran Bubke
© Bertrand Duquenne

Vente aux enchères repoussée

Initialement prévue après la cérémonie de remise des prix à la Sir Stelios Philantropic Foundation sur le quai Antoine 1er, la vente aux enchères a été décalée à la fin de l’année, aux alentours des fêtes. Les bénéfices iront au profit de l’association Les Sauveteurs en Mer (SNSM) de Saint-Barthélemy. Ils œuvrent pour la sureté de tous en mer.

« Il y avait trop d’absent, et online ça permet de ramener encore plus de monde » nous confie Jean-Pierre Hennequet. De quoi offrir un beau cadeau de Noël à l’association.