Mesures sanitaires, apprentissage du monégasque et… un robot en classe.

Isabelle Bonnal, Commissaire général chargé de la direction de l’Education national, de la Jeunesse et des Sports, a présenté la rentrée académique du 6 septembre 2021, toujours sous le coup du Covid-19.

Les mesures sanitaires seront maintenues à l’identique, tout en gardant l’enseignement en présentiel. Concernant les règles de base, les élèves devront respecter les gestes barrières et la distanciation physique. Les étudiants à partir du CP devront porter le masque.

En cas de contamination dans une classe de maternelle, c’est l’entièreté de la classe qui sera temporairement fermée. En revanche, pour les primaires, une enquête épidémiologique sera menée à partir de trois cas confirmés. L’enquête décidera d’une fermeture éventuelle de la classe.

Concernant la vaccination, Madame Bonnal s’est voulue rassurante : « nous n’avons pas imposé la vaccination pour le moment (…) pour les élèves, les professeurs et le personnel. »

Travel Club Monaco

Un robot en classe

En plus des « excellents résultats qui font honneur à la Principauté », la Commissaire entend aller plus loin avec une rentrée qui apporte son lot d’innovations.

Parmi celles-ci, l’inauguration du robot « de télé-présence » pour les élèves en convalescence. Le dispositif permettra à l’étudiant de garder contact avec ses camarades, tout en suivant le programme. « C’est quand même très difficile de rester à la maison ou à l’hôpital. »

Les langues, un point qui « tient à cœur » à Isabelle Bonnal. Les élèves de classes européennes auront l’option la possibilité d’étudier les mathématiques et la physique-chimie en anglais. De plus, le monégasque « qui deviendra à terme obligatoire jusqu’à la fin du collège », sera appris aux élèves de 4e à raison d’une heure quinzaine.