Les compétiteurs vont sillonner des kilomètres de routes entre la Drome et Monaco.

350 kilomètres de courses et 1 000 kilomètres de liaisons. C’est ce qui attend les compétiteurs dans les 15 épreuves du 5e e-rallye Monte-Carlo « Zero Emission No Noise » [zéro émission, sans bruits], organisé par l’Automobile club de Monaco du 20 au 24 octobre 2021 et dont l’arrivée se fait en Principauté.

Malheureusement annulé en 2020 à cause de la tempête Alex, le rallye 100% électrique et hydrogène revient cette année en force. La course partira depuis Châteauneuf ce mercredi, premier domaine municipal de France autonome en énergie verte, et se terminera à Monaco ce samedi, en passant par Valence ainsi que les routes du Var et des Alpes-Maritimes.

Les voitures arriveront en Principauté vendredi 22 au soir pour entamer une journée de courses dans les Alpes-Maritimes le samedi 23 octobre. Le départ se fera de Monaco à 9 heures 40 direction le Col de Gratteloup et Vidauban, puis le e-rallye passera par Grimaud, Gonfaron, La Motte, Bagnols-en-Fôret, Pont de Pré-Claou et Montauroux. Enfin, l’arrivée à Monaco est prévue pour 18 h 10 au quai Rainier III.

Frédéric Ozon et Gérard Seiler, gagnants de la dernière édition (2019), seront présents pour remettre le titre en jeu. Ils ont cependant troqué la Tesla S pour une Kia E-Niro. Eneko Conde et Lorenzo Serrano, premiers au classement provisoire ENEC FIA (au 1er octobre), seront aussi de la partie. Ils rouleront, eux aussi, à bord d’une Kia E-Niro.