Le Gouvernement Princier propose plusieurs aides pour vous accompagner dans votre transition énergétique.

1. Rénover ses fenêtres

Cette aide s’inscrit dans le Plan de Relance : grâce à elle, vous pouvez toucher une aide financière équivalente à 40% du montant des travaux, dans la limite de 400 euros par fenêtre. En plus, des bonifications sont prévues, notamment si vous faites appel à une entreprise située à Monaco.

Plus facile, donc, de remplacer ses fenêtres à simple vitrage pour mieux s’isoler du froid et réduire considérablement ses dépenses énergétiques et financières !

Un premier bilan de cette opération a d’ailleurs été réalisé fin janvier : depuis sa mise en place en août 2020, plus de 420 fenêtres ont été remplacées en Principauté, ce qui a généré une aide totale de plus de 190 000 euros par le Fonds Vert National. Cette subvention sera disponible pour tout dossier déposé avant le 31 août 2025.

2. Acheter un véhicule électrique ou hybride

Si vous hésitez encore à troquer votre véhicule thermique contre un véhicule plus propre, sachez que la Principauté a mis en place une prime à l’achat il y a presque trente ans, mais qui a été repensée en 2019.

Il est donc possible d’obtenir une prime forfaitaire pour tout véhicule électrique ou hybride-électrique aux émissions de COinférieures ou égales à 110g/km. Une prime comprise entre 3 000 et 6 000 euros, selon le taux d’émissions. Les quatre-roues qui émettent moins de 21g/km donnent même droit à une aide de 30% du prix de base du véhicule, dans la limite de 10 000 euros. Une aide à l’achat pour les vélos électriques est également possible, dont le montant varie selon la puissance.

Autre avantage non négligeable : les véhicules électriques peuvent être rechargés gratuitement sur les bornes des parkings publics et sur la voie publique. Le stationnement est aussi gratuit sur la voie publique, grâce au numéro minéralogique VE.

LIRE AUSSI : Monaco On : le point sur ces bornes pour véhicules électriques

3. Isoler sa toiture

On la considère aujourd’hui comme l’une des plus grandes sources de pertes thermiques. Une toiture mal isolée entraîne un gaspillage d’énergie (notamment en matière de chauffage), alors qu’une bonne isolation permet de réduire drastiquement sa consommation et d’alléger sa facture !

Pour faire d’une pierre deux coups, il est possible d’isoler la toiture des logements achevés depuis dix ans au moins en touchant une subvention de la Principauté. Cette aide est fixée à 35% du montant des travaux, dans la limite de 50 000 euros.

Des bonifications sont même possibles si vous faites recours à une entreprise établie à Monaco !

4. Installer des panneaux photovoltaïques

Pour sortir du nucléaire et s’orienter vers une énergie propre, certains propriétaires misent sur l’énergie solaire. Un équipement coûteux, dont le prix d’installation se situe en moyenne entre 9 000 et 12 000 euros, selon le fournisseur Engie.

Si vous aviez l’intention de passer au solaire, le Gouvernement peut apporter une aide pour les panneaux dont la puissance installée est supérieure à 3 kWc (kilowatt crête, soit la puissance maximale fournie par le système dans des conditions standards).

panneaux-photovoltaiques-monaco
© Your Monaco

Cette aide est de 0,36 € HT/kWh (kilowatt heure) produit pour les toits plats et de 0,53 € HT/kWh produit pour les autres cas.

Et pour aller encore plus loin dans la transition énergétique, une subvention existe également pour l’installation complète d’un système thermique solaire, pour générer du chauffage ou de l’eau chaude dans les immeubles anciens. Une aide à hauteur de 30% du coût total (équipement et pose), plafonnée à 30 000 euros, peut être accordée sur dossier.

LIRE AUSSI : Le Centre Scientifique de Monaco s’équipe de panneaux photovoltaïques

5. Réaliser son audit énergétique

Saviez-vous qu’il est aussi possible d’obtenir une aide financière du Gouvernement pour réaliser un audit complet de son lieu d’habitation ? Soumis à une obligation légale depuis 2018, votre audit peut être pris en charge jusqu’à 50% cette année, dans la limite de 6 700 euros.

taux-remboursement-audit
© Gouvernement Princier

Attention : afin d’inciter la population résidente à réaliser son audit le plus vite possible pour mieux connaître et freiner sa consommation énergétique, le pourcentage est dégressif.

LIRE AUSSI : Entre économies et écologie, quelle est la meilleure source d’énergie à Monaco ?