RĂ©cit

Monaco, sur la voie du redressement depuis la crise sanitaire

Monaco Tribune

L’IMSEE a prĂ©sentĂ© le Bulletin de l’Economie de la PrincipautĂ© relatif au dernier trimestre de l’annĂ©e 2021 le 17 mars dernier.

Un bilan nettement meilleur qu’en 2020, mais pas tout Ă  fait au niveau de la pĂ©riode d’avant-crise. VoilĂ , en substance, ce qu’il faut retenir du dernier Bulletin de l’Economie de la PrincipautĂ©, qui compare 2021 aux deux annĂ©es prĂ©cĂ©dentes.

Le commerce extĂ©rieur (hors France) est en redressement, mais reste toujours en-dessous du niveau d’avant-crise. NĂ©anmoins, le volume global des Ă©changes a progressĂ© de 23% par rapport Ă  2020.

LIRE AUSSI : Pour la première fois, le prix moyen du mètre carré dépasse les 50 000 euros à Monaco

Le chiffre d’affaires monĂ©gasque est dĂ©sormais supĂ©rieur Ă  16 milliards d’euros, et est plus Ă©levĂ© que ceux de 2020 et 2019. En revanche, le niveau des secteurs de l’hĂ©bergement, de la restauration, de l’immobilier et les autres activitĂ©s de service demeure infĂ©rieur Ă  celui d’avant-crise.

Enfin, du cĂ´tĂ© de l’emploi, la tendance est Ă  la hausse, avec 2 000 emplois supplĂ©mentaires par rapport Ă  2020. Le secteur privĂ© compte près de 57 000 emplois actifs, nombre qui dĂ©passe pour la première fois le niveau d’avant-crise. LĂ  encore, l’hĂ©bergement et la restauration restent les deux seuls secteurs oĂą l’emploi n’a pas connu d’augmentation depuis 2019.