Depuis 2020, le prix moyen au mètre carré a grimpé de 9% en Principauté.

C’est une première ! D’après le dernier Observatoire de l’Immobilier publié par l’IMSEE, en 2021, le prix du mètre carré est aujourd’hui de 52 000 euros, soit une augmentation de 9% depuis 2020 et de 75% en dix ans !

graphique-prix-moyen-metre-carre-monaco

Quels sont les biens les plus demandés ?

En cause : une offre nettement plus faible que la demande. Laurent Locchi est directeur adjoint de l’agence immobilière Miells & Partners – Christie’s Monaco. Face à cette augmentation, il appelle d’abord à la prudence dans l’interprétation : « les prix à Monaco vont de 20 000 à 115 000 euros du mètre. La moyenne ne signifie pas grand chose. Mais pourquoi y a-t-il quand même un tel engouement ? C’est tout simplement parce qu’on a très peu d’offres, très peu de mètres carrés à offrir mais des projets d’envergure, avec beaucoup de demande, notamment une demande de standing. »

Une évolution qui n’a d’ailleurs pas effrayé les acheteurs : entre 2020 et 2021, le nombre de ventes a augmenté de 44%. Un chiffre qui doit tout de même être relativisé : même si le marché de l’immobilier monégasque a plutôt bien résisté à la crise sanitaire, pour l’instant, le nombre de transactions reste inférieur de 30% à celui recensé en 2019.

Pour Jean-Yves Le Graverend, directeur de l’agence John Taylor Monaco, cette augmentation du prix moyen au mètre carré s’explique aussi et surtout par un changement de la nature des demandes : « Si on regarde dans le détail, on a une forte augmentation de demande des grands appartements, qui sont souvent situés en hauteur, évidemment. Donc ce sont des logements qui valent nettement plus cher. »

Effectivement, côté surface, la tendance est à l’augmentation. D’après l’IMSEE, pour la première fois depuis 2006, près de la moitié des 23 appartements vendus l’an dernier sont des trois pièces, alors que les studios ou les deux pièces étaient majoritaires jusqu’à présent.

Quels sont les quartiers les plus chers ?

D’après les données de l’IMSEE, Monte-Carlo est le quartier où le prix moyen au mètre carré est le plus élevé (presque 60 000 euros le m2), suivi de près par le Larvotto et Fontvieille. En bas du classement, le Jardin Exotique, où le chiffre moyen avoisine plutôt les 35 400 euros. A noter que Monaco-Ville est le seul grand absent de la carte, en raison d’un trop faible nombre de transactions pour faire une estimation.

Pour Jean-Yves Le Graverend, cet écart dans les prix moyens s’explique par une demande plus élevée du côté de Monte-Carlo et du Larvotto, en raison de leur proximité avec le centre de Monaco : « le Jardin Exotique, c’est rarement le premier choix, les gens ne peuvent pas aller à pied manger au Larvotto ou se promener dans le centre. »

graphique-prix-moyen-metre-carre-quartiers

Des résultats qu’il faut toutefois nuancer, comme le rappelle Laurent Locchi : « il faut être prudent avec le prix moyen d’un quartier. On peut trouver au Jardin Exotique des appartements à 70 000 ou 85 000 euros du mètre et à Monte-Carlo, trouver un appartement sans vue à 25 000 euros du mètre. C’est du sur-mesure ! Chaque appartement a sa valeur, à la hausse comme à la baisse. Si un immeuble se construit et que votre appartement n’a plus de vue, vous prenez une décote. »