L’organisation israélienne d’eSports, Finest, a annoncé l’acquisition de l’équipe Monaco eSports, propriété de la Monaco eSports Fédération, pour 10 millions de dollars.

Dans le cadre de cette fusion, les opérations de la marque de Monaco eSports seront désormais absorbées par Finest Group. Une opportunité unique pour le club et la fédération. « Je suis heureux d’accueillir le groupe Finest à Monaco, s’est félicité Louis Ducruet, président de la Monaco eSports Fédération. Leur expérience et leur connaissance du monde de l’eSport vont aider la Principauté et la fédération à s’améliorer et à mettre Monaco sur le devant de la scène. »

Monaco, future place forte de l’eSports ?

En effet, Monaco s’apprête à devenir une base européenne du Finest Group. De nouvelles compétitions hors ligne sont déjà prévues en Principauté, comme le Monaco Gaming Show ou encore l’épreuve sur la licence Valorant (jeu de tir) comptant pour le Finest Invitational. Le prochain évènement du club, SimRacing, sera lui pour l’instant encore représenté sous la marque Monaco eSports.

LIRE AUSSI : Louis Ducruet : « Certains joueurs d’Esport ont plus de réflexes que des pilotes de Formule 1 »

« C’est une nouvelle ère à laquelle nous allons assister à Monaco, a confié Boris Fedoroff, président et fondateur de Monaco eSports. Pendant des années, nous avons travaillé pour construire les bases de ce qui deviendrait une structure globale. La fusion de Monaco eSports avec Finest donne cette portée mondiale que nous attendions. Nous sommes maintenant impatients de voir les résultats extraordinaires que nous allons obtenir au sein de cette nouvelle famille. » L’histoire est en marche.