Pour la deuxième fois en cinq ans, la Monaco Basket Association a déroché la Coupe de France des clubs amateurs. Vendredi soir, les Monégasques ont disposé de l’US Le Poinconnet au palais omnisports de Paris-Bercy (69-50).

Dans une ambiance incandescente, où les « Monaco, Monaco, Monaco » sont descendus des tribunes de Bercy, les Monégasques ont vécu une soirée mémorable. Au terme d’une finale maîtrisée du début à la fin, dans le sillage du duo Wislline Souffrant/Ashunae Durant en feu (16 points chacune), la MBA a battu l’US Le Poinconnet (69-50), récompensant un parcours exemplaire.

Bientôt une montée en deuxième division ?

Comme en 2017, les Monégasques sont rentrées sur le Rocher avec la Coupe de France dans les valises. Une fierté pour le président du club, Eric Elena. « Et dire qu’il y a onze ans on s’entraînait sur un parking, se remémore-t-il. Remporter cette deuxième Coupe de France dans une salle de 16 000 places, avec 500 supporters monégasques dans les tribunes venus de toute la France… C’est très émouvant ! »

MBA-2-min
©Romain Girard

Un succès qui arrive au bon moment, alors que les Monégasques s’apprêtent à disputer les play-offs pour la montée en deuxième division, après une saison achevée à la première place de leur groupe. Un titre de N2, deux Coupes de France et peut-être une accession en deuxième division dans un mois. La dernière décennie écoulée pourrait définitivement être radieuse du côté de la Monaco Basket Association.

LIRE AUSSI : PORTRAIT. Éric Elena, le basket féminin à Monaco, c’est lui