Le but : rendre la Principauté plus attractive en tenant compte des enjeux numériques et écologiques.

C’est l’un des nouveaux enjeux du Gouvernement : rendre la Principauté de Monaco plus attractive. Alors que le Ministre d’Etat, Pierre Dartout, et Frédéric Genta, Délégué Interministériel pour l’Attractivité, ont déjà abordé les premières pistes de réflexion, et que nos lecteurs nous ont soumis leurs idées sur la question, une séance plénière du Conseil Stratégique pour l’Attractivité (CSA) s’est tenue le 23 mai dernier, sous la présidence du Ministre d’Etat.

Etaient présents, bien entendu, Pierre Dartout et Frédéric Genta, mais aussi « un grand nombre d’acteurs économiques et institutionnels » de la Principauté. L’objectif : renforcer l’attractivité de la Principauté pour les résidents, les investisseurs, les entreprises, les salariés et les touristes, tout en tenant compte des nouveaux enjeux numériques et écologiques.

LIRE AUSSI : TRIBUNE. Daniel Boeri : La Culture, levier fort pour l’attractivité du pays !

Pour cela, le CSA se réunira périodiquement, avec des organismes privés et publics « qui représentent la vitalité économique, sociale et culturelle de Monaco », afin de définir une stratégie.

« L’attractivité est l’affaire de tous. Notre ambition est de créer une véritable dynamique en faveur de l’attractivité en regroupant l’ensemble des Départements ministériels et les entités concernées dans laquelle le CSA joue un rôle stratégique », a commenté Pierre Dartout.

De son côté, Frédéric Genta a ajouté : « L’attractivité est la base et le moteur de notre économie. Le CSA est un atout fort sur lequel Monaco doit s’appuyer pour se moderniser et s’adapter au monde post-covid, un monde dans lequel attirer les résidents, les investisseurs et les entreprises est essentiel. »