Sondage

Vos idées pour rendre la Principauté plus attractive

principaute-monaco-attractivite
Monaco Tribune

Transports plus nombreux, loyers plus attractifs, complexes sportifs… La rédaction de Monaco Tribune a récolté vos avis sur la question !

Alors que Frédéric Genta, nouvellement nommé Délégué Interministériel à l’Attractivité et à la Transition Numérique, s’est récemment penché sur la question de l’attractivité de Monaco, évoquant plusieurs pistes de réflexions, certains d’entre vous ont émis quelques idées.

Comment attirer les salariés ?

Giulia, salariée d’origine italienne, travaille depuis plusieurs années à Monaco. Pour elle, même avec un bon salaire, impossible de vivre en Principauté à cause des loyers trop élevés. Domiciliée à Beausoleil, elle se rend au travail en bus ou à vélo : « J’aime bien travailler ici, mais c’est compliqué si on ne vit pas à proximité. Avant, je vivais à Nice, mais avec le train, c’est vite devenu cher. Je pense que le mieux, c’est d’habiter dans les communes limitrophes. Ce serait bien d’avoir des loyers préférentiels pour les salariés, ça encouragerait peut-être les gens à venir travailler à Monaco. »

Un constat relativement partagé par Paul, de nationalité monégasque : « Pour moi, ça va, parce que je ne paie pas mon logement trop cher. Je ne sais pas si Monaco devrait baisser les prix des loyers, on est déjà très nombreux ici. On ne pourra pas loger tout le monde. J’ai quelques amis qui travaillent ici, c’est vrai que pour eux, c’est compliqué. Si on n’habite pas à Cap d’Ail ou à Roquebrune, ça peut vite être difficile. On pourrait peut-être faire quelque chose pour les salariés, c’est vrai… Et pour les Enfants du Pays, aussi. Je crois que [le Gouvernement et le Conseil national] veulent faire une loi pour eux, ce serait une bonne idée. »

Pour ce dernier, il faudrait, en attendant revoir complètement l’offre de transports entre Monaco et le reste de la Côte d’Azur : « les bus, les trains, c’est très bien, mais quand je vois les gens complètement entassés pour rentrer chez eux, je me dis que c’est pas possible ! Pour peu que la SNCF ait un problème, alors là c’est panique à bord ! »

LIRE AUSSI : C’est à vous : vos avis sur la ligne de bus 100 Nice-Monaco-Menton, « toujours complet »

Comment attirer les touristes ?

Et pour les touristes, comment faire ? Pour Alain Frappier, qui a répondu sur notre page Facebook, faciliter l’accès à la Principauté serait aussi un premier pas : « Les transports gratuits en autobus serait quelque chose qui ferait le plus grand bonheur des touristes. Il faut trouver un moyen d’éviter une heure de queue en voiture à l’entrée de Monaco. Ça fait des années que cela dure. Ça décourage les employés et les touristes. Il y a bien des projets mais rien de concret en perspective dans l’immédiat. »

Pour l’un de nos lecteurs, qui nous a contactés par message privé, l’offre de loisirs devrait également être renforcée… à condition d’y mettre les moyens : « Ce qu’il manque à Monaco pour un pays qui aime le sport, ça serait un beau complexe où on y ferait une arène pour le sport (basket), une méga scène pour ses concerts et d’autres activités, refaire le chapiteau de Fontvieille en plus moderne et en plus grand pour que cet endroit devienne un lieu multi activités pour la population, les fans et les touristes. »

Qu’en pensent d’ailleurs les premiers concernés ? Philippe et Christiane sont venus de loin pour le week-end de l’Ascension, et plus particulièrement pour le Grand Prix de F1. Si l’événement en lui-même a suffi à leur faire parcourir plusieurs kilomètres, ils reconnaissent que ce déplacement représente un sacré budget : « les hôtels sont très chers à la base, mais en période de Grand Prix, c’est encore pire ! Ceci dit, ce n’est pas qu’à Monaco. On n’a pas pu se loger ici, on a misé sur un hôtel à Cap d’Ail et même si on s’y est pris plusieurs mois à l’avance, c’était déjà très cher. C’est dommage qu’on ne puisse pas dormir ici, directement. Mais bon, ça fait aussi partie du charme on va dire… »