Pratique

Aidez les enfants d’Ukraine grâce à une collecte de fournitures scolaires

soleil-royal-06-ukraine
Direction de la Communication / Stéphane Danna - Laurent Castex, Président de l'Association Soleil Royal 06

Derrière cette belle initiative, l’association Soleil Royal 06, présidée par Laurent Castex.

Cartables, trousses, stylos, cahiers… Alors que les élèves de la Principauté s’apprêtent à retourner en classe le lundi 5 septembre prochain, et que les caddies se remplissent de matériel scolaire, l’association Soleil Royal 06, elle, collecte ces mêmes fournitures pour les enfants d’Ukraine. Le but : leur permettre de continuer à étudier, malgré des conditions plus que difficiles.

Aussi, vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice jusqu’au 12 septembre, en remettant votre don dans l’un des trois points de collecte de la Principauté : le premier est situé au niveau de la boutique Aldo (au centre commercial de Fontvieille), le second est à la Pharmacie du Rocher, le troisième se trouve dans le magasin Alden’t de Beausoleil.

LIRE AUSSI : Croix-Rouge Monégasque : « On n’a pas à rougir de l’élan de solidarité de la population vis-à-vis de l’Ukraine »

D’après Monaco-Matin, les palettes partiront le 22 septembre, et iront jusqu’à la frontière entre l’Ukraine et la Slovaquie. Les dons financiers sont également les bienvenus, pour participer aux frais d’acheminement de ces palettes, via un chèque libellé à l’ordre « Association Soleil Royal 06 » et envoyé à : Soleil Royal 06, 262 avenue des mimosas, Résidence du midi, 06190 Roquebrune-Cap-Martin.

Comme le rappelle Laurent Castex, président de l’association, sur les réseaux sociaux, ces dons sont à destination des enfants qui sont toujours en Ukraine : « après plusieurs messages haineux que je reçois régulièrement concernant la collecte de fournitures scolaires pour les enfants d’Ukraine, je donne des explications : j’aide les enfants (600 environ) de deux camps à l’ouest du pays. Les parents étant restés à l’est pour combattre ont préféré mettre leurs enfants en sécurité à l’ouest et pas dans des caves comme certains sont depuis 6 mois. Je tiens à préciser que j’aide les pauvres qui n’ont pas eu la possibilité de quitter leur pays ou qui n’ont pas voulu le quitter. Ce n’est pas la peine de m’expliquer dans vos messages que les ukrainiens ici ont des voitures de luxe. Je m’en rends bien compte par moi même. J’en ai beaucoup dans mon quartier. C’est pour ça que je précise bien : j’aide les enfants sur place de familles moins chanceuses qui n’ont pas demandé à être victimes d’une guerre. Donc soyons solidaires et donnons un rayon de soleil à des enfants, peu importe leur origine. Merci à tous et merci à ceux qui nous soutiennent depuis le début. »