Interview

Adrien Moerman (AS Monaco Basket) : « Fier de faire partie de cette aventure »

AS Monaco

Le nouveau capitaine de l’AS Monaco Basket, arrivé cet été en provenance de l’Anadolu Efes, nous a accordé une interview à l’approche du début de la saison, qui débutera le samedi 24 septembre en championnat sur le parquet de Nanterre.

Quelles sont vos impressions depuis votre arrivée au club ?

Je suis heureux d’avoir rejoint l’AS Monaco Basket, un club qui se fixe de gros objectifs. Cette saison est un nouveau challenge pour moi, au sein d’une équipe de qualité. Petit à petit, on commence à trouver des automatismes entre les nouvelles recrues et les joueurs qui étaient déjà là la saison dernière. C’est positif, on avance tous ensemble.  

Que retenez-vous du stage de pré-saison à Bormio ?

Tout s’est super bien passé. L’équipe monte en régime depuis quelques semaines, on l’a vu lors de nos derniers matchs amicaux (5 victoires au total pour 2 défaites). On est focalisé sur les objectifs du coach et les différents systèmes de jeu, en étant agressif en défense.

Comment se passe votre intégration au sein de l’équipe ?

Je pense que je me suis très bien intégré. Le coach m’explique son fonctionnement, ce n’est pas toujours évident après quatre années dans le même club. Tout est nouveau pour moi, je découvre un nouveau club. Mais c’est plus facile avec cinq joueurs qui étaient déjà là l’an dernier.

Au niveau de l’organisation, je suis assez impressionné. Cela se rapproche du fonctionnement des grands clubs comme le FC Barcelone, le Real Madrid ou l’Anadolou Efes

Adrien Moerman

Comment jugez-vous l’évolution de la Roca Team depuis plusieurs saisons ?

Le club grandit progressivement, on le voit depuis plusieurs saisons. Au niveau de l’organisation, je suis assez impressionné. Cela se rapproche du fonctionnement des grands clubs comme le FC Barcelone, le Real Madrid ou l’Anadolou Efes. Avec les moyens qui sont les siens, le club va encore progresser.

©Direction de la Communication

Pourquoi ce choix de quitter l’Anadolu Efes pour rejoindre l’AS Monaco Basket ?

Mon objectif était de sortir de ma zone de confort, après quatre ans au sein de la même équipe. Je voulais rebondir quelque part, m’offrir un nouveau challenge, revenir en France, aussi. Je veux apporter mon expérience à Monaco. Je suis fier de faire partie de cette aventure et tenter d'écrire encore un peu plus l’histoire du club.

LIRE AUSSI : L'AS Monaco Basket prête à faire une entrée fracassante dans la cour des grands ?

Vous sortez de quatre années pleines avec le champion d’Europe en titre…  

C’est vrai que j’ai tout gagné en Turquie (double vainqueur de l’Euroligue, double vainqueur du championnat turc et vainqueur de la Coupe de Turquie). Ce sont les quatre plus belles années de ma carrière. Mais j’ai encore soif de titres. Je veux aider Monaco à garnir son palmarès.

Ce nouveau rôle de capitaine, c’est une fierté ?

Avec les années, je suis devenu un leader sur le terrain. J’apporte mon énergie et ma combativité. C’est un nouveau challenge pour moi que je prends à cœur. Mon rôle est d’encadrer les jeunes, de leur donner des conseils et de faire en sorte que l’équipe ait cette mentalité de gagnant.

Le championnat a beaucoup évolué. Le basket français progresse et j’en suis fier

Adrien Moerman

Quel regard portez-vous sur les jeunes joueurs de l’effectif ?

Ce sont des travailleurs, qui veulent progresser. Matthew (Strazel) a déjà énormément d’expérience en Euroligue malgré son jeune âge.  Il sait comment gagner. Il va nous apporter son efficacité. Yohan (Makoundou) va découvrir l’Euroligue. C’est une nouvelle étape dans sa carrière. J’ai aussi connu ça au début de ma carrière. Une chose est sûre, ils sont tous motivés. À nous, maintenant, les anciens, de les aider à atteindre le plus haut niveau.

©Direction de la Communication

Quelles sont vos relations avec vous nouveaux partenaires ?

Nous nous connaissons finalement tous, pour s’être croisés à plusieurs reprises en Euroligue. On connaît les qualités de chacun. On tire tous dans le même sens. Mike (James), Elie (Okobo), Jordan (Loyd) et Alpha (Diallo) seront cette saison nos leaders offensif. À nous d’être présent pour les épauler au mieux.

LIRE AUSSI : "J’ai la Roca Team dans le cœur" : Interview avec Guillaume Giordano

Que pensez-vous du championnat de France, vous qui l’avez quitté à l’issue de la saison 2014-2015 après votre départ de Limoges ?

Le championnat a beaucoup évolué. Avec le championnat espagnol, que l’on pourrait mettre devant, le championnat de France est le plus relevé d’Europe. C’est un défi pour moi d’évoluer dans ce championnat physique et athlétique. Beaucoup de joueurs qui évoluent en Jeep Élite rejoignent ensuite la NBA. Le basket français progresse et j’en suis fier.

Quelles sont vos ambitions avec la Roca Team cette saison ?

On ne va pas sa cacher. On vise le titre de champion de France. En Euroligue, on veut faire quelque chose de grand. On en a les capacités. Si personne ne se blesse et si on trouve le bon rythme, on peut viser un Final Four.

À quel poste allez-vous être fixé, plutôt pivot ou ailier fort ?

Comme je l’ai dit au coach, peu importe le rôle dans lequel il veut m’utiliser, j’ai simplement envie de jouer. Je suis un gros compétiteur et tant que je suis sur le terrain, j’entends apporter le maximum.