Brève

Grand Prix des États-Unis : Leclerc sur le podium, Verstappen et Red Bull au sommet

Charles-leclerc
Scuderia Ferrari

Max Verstappen, déjà sacré champion du monde des pilotes, a décroché sa treizième victoire de la saison sur le circuit des Amériques. Red Bull est officiellement champion du monde des constructeurs.

Week-end de rêve pour Max Verstappen et Red Bull. À trois manches de la fin de la saison, les titres pilotes et constructeurs sont revenus au pilote néerlandais et à l’écurie autrichienne. Revenu dans les échappements de Lewis Hamilton (Mercedes) à six tours de l’arrivée, le double champion du monde a pris le meilleur sur son rival pour filer vers la victoire et offrir les points du titre à son écurie.

LIRE AUSSI : Grand Prix de F1 de Monaco 2023 : La billetterie est ouverte

De son côté, Charles Leclerc (Ferrari) a réalisé une magnifique remontée pour accrocher le podium et redonner un léger sourire à la Scuderia Ferrari, qui a vu Carlos Sainz abandonner dès le premier tour alors qu’il s’était élancé depuis la pole position.

Leclerc en route pour être vice-champion ?

« D’une certaine manière, je suis satisfait, en partant depuis la douzième place sur la grille, a reconnu Charles Leclerc à l’arrivée. J’ai eu un peu de difficulté en fin de course, mais on avait beaucoup de rythme en course. Il y a de belles batailles dans le peloton, notamment avec « Checo » (Perez). Au final, finir troisième après être parti douzième, c’est plutôt pas mal. »

LIRE AUSSI : Grand Prix du Japon : Leclerc sur le podium, Verstappen champion du monde

Au championnat du monde, Charles Leclerc (267 points) récupère d’une courte tête la deuxième place, juste devant Sergio Perez (265 points). Prochain rendez-vous, dès la semaine prochaine, pour le Grand Prix du Mexique.