Analyse

Ligue 1 : L’AS Monaco piégée à Lille dans un match fou

AS Monaco
AS Monaco

Au terme d’une rencontre spectaculaire, l’AS Monaco s’est inclinée sur la pelouse du LOSC (4-3) en clôture de la 12e journée de Ligue 1.

Le match : 4-3

L’AS Monaco fait du surplace. Une semaine après un nul frustrant au Louis II face au Clermont Foot 63 (1-1), les hommes de Philippe Clement ont concédé leur troisième défaite de la saison en Ligue 1.

Fébriles défensivement, les coéquipiers d’Axel Disasi se sont fait surprendre par une équipe de Lille séduisante et portée vers l’offensive. Auteur de l’ouverture du score de la tête (22′), Alexsandro a idéalement lancé les siens, avant que Caio Henrique ne profite d’une énorme faute de main de Lucas Chevalier (voir ci-dessous) pour égaliser (34′).

De nouveau menés au score après une réalisation de Rémy Cabella (38′), les Monégasques sont parvenus à égaliser une seconde fois grâce à Axel Disasi (44′). Au retour des vestiaires, profitant d’une nouvelle erreur lilloise, l’AS Monaco a pris les devants par l’intermédiaire de Wissam Ben Yedder (53′).

LIRE AUSSI : AS Monaco : Comment assister au premier entraînement ouvert au public ?

Une joie de courte durée puisque les locaux ont complètement renversé la partie, avec le deuxième but de Rémy Cabella (62′) et une réalisation de Jonathan Bamba (71′). Incapables de réagir, les partenaires d’Aleksandr Golovin ont même subi en fin de match, laissant les Lillois s’offrir un festival d’occasions devant leur public.

Une défaite douloureuse, puisque les Monégasques n’ont plus gagné depuis trois match (2 défaites, 1 nul) et qu’ils se rendront ce jeudi (21h) en Hongrie pour disputer un match décisif face à Ferencvaros en Ligue Europa.

Le fait de jeu : Monaco profite des erreurs lilloises

Deux des trois buts monégasques sont venus suite à des cadeaux offerts par le LOSC. Le premier a été distribué par Lucas Chevalier (34′). Sur un coup franc anodin frappé par Caio Henrique, le gardien lillois s’est fait surprendre en laissant passer le ballon entre ses jambes.

En deuxième période, c’est Tiago Djaló (53′) qui a permis à Wissam Ben Yedder d’inscrire son cinquième but de la saison en championnat. En s’emmêlant les pinceaux aux abords de sa surface de réparation sous la pression de l’international français, le Portugais a commis une bourde qui a une nouvelle fois profité aux Monégasques.

Le chiffre : 4

C’est déjà la quatrième fois cette saison que l’AS Monaco encaisse au moins quatre buts dans une rencontre, après Lens (1-4), Troyes (2-4), Trabzonspor (4-0) et donc Lille (4-3).

La phrase : « On aurait mérité un point »

Krépin Diatta : « Je pense que l’on aurait mérité de prendre au moins un point au vu du match. On s’est créé beaucoup d’occasions et ont a eu l’opportunité de conserver notre avantage. Mais c’est comme ça. On a donné le maximum. »