Brève

Plus de 500 enfants pris en charge en 15 ans par le Monaco Collectif Humanitaire

MCH
© Direction de la Communication / Stéphane Danna

Les enfants malades du cœur sont opérés directement dans leur pays ou à Monaco lorsque les conditions sur place ne permettent pas une prise en charge.

Publicité

ComposĂ© d’associations, de centres de soins et du Gouvernement Princier, le Monaco Collectif Humanitaire (MCH) a rĂ©uni ses membres vendredi 17 fĂ©vrier dernier pour faire le point sur l’annĂ©e 2022 et se projeter sur l’annĂ©e 2023. Une annĂ©e qui sera marquĂ©e par un Ă©vĂ©nement important : le 15ème anniversaire du collectif.

Visite d’Olivier Giroud, ambassadeur du collectif, au Centre Cardio-Thoracique de Monaco en 2019 – © Direction de la Communication – Michael Alesi

En 2022, 51 enfants atteints de cardiopathies ont pu être pris en charge par la chaine de solidarité, ce qui porte le total à 515 en presque 15 ans. Parmi ces enfants, six ont été suivis à Monaco et en France, tandis que les 45 autres ont pu bénéficier d’une opération directement dans leur pays de résidence, en Afrique.

Le MCH intervient en effet dans quatre pays africains : le Mali, Madagascar, le Burkina Faso et le SĂ©nĂ©gal. C’est d’ailleurs dans ce dernier pays, Ă  Dakar prĂ©cisĂ©ment, que le MCH prĂ©voit de souffler sa 15ème bougie, en juin prochain. « Cette cĂ©lĂ©bration sera l’occasion de mettre Ă  l’honneur les mĂ©decins des structures hospitalières des pays partenaires, les correspondants locaux et membres du MCH, ainsi que des enfants opĂ©rĂ©s Ă  Monaco et Ă  Dakar ces trois dernières annĂ©es », prĂ©cise un communiquĂ© officiel.


Le Monaco Collectif Humanitaire est composé de :

  • 16 ONG monĂ©gasques
  • Trois ONG françaises
  • Trois centres de soins à Monaco : le Centre Cardio-thoracique de Monaco, le Centre Hospitalier Princesse Grace et l’Institut MonĂ©gasque de MĂ©decine et de Chirurgie Sportive (IM2S)
  • Quatre centres de soins en Afrique : le Centre Cardio-pĂ©diatrique AndrĂ© Festoc de Bamako au Mali, le Centre Hospitalier de Soavinandriana (CENHOSOA) d’Antananarivo Ă  Madagascar, le Centre Cardio-pĂ©diatrique Cuomo de Dakar au SĂ©nĂ©gal et le Centre Hospitalier Universitaire de Tingandogo Ă  Ouagadougou, au Burkina Faso