Publicité »
Brève

Le Prince Albert II, intronisé dans la Confrérie des Maîtres Vignerons du Frontonnais

fronton prince albert ii
Le Prince Albert II a été invité par Daniel Dall'Armi (à gauche) - © Fronton, le vignoble toulousain

La Confrérie, créée il y a plus de cinquante ans, et qui compte aujourd’hui 1 200 membres, a pour but de promouvoir les vins de Fronton.

C’est à Fronton, en Haute-Garonne, près de Toulouse, que le Prince Souverain s’est rendu le 26 février dernier, sur invitation de la Confrérie des Maîtres Vignerons du Frontonnais.

Publicité

Selon nos confrères de La Dépêche du Midi, le Prince avait été invité par un membre de la Confrérie, Daniel Dall’Armi, qui l’avait contacté cet été. « Le Prince Albert de Monaco est un souverain extrêmement apprécié et populaire, il n’y a qu’à voir l’enthousiasme qu’il a déclenché ce dimanche à la sortie de la cérémonie, témoignait Daniel Dall’Armi auprès du quotidien local. Ce sera, je n’en doute pas, un magnifique Ambassadeur pour notre AOP des vins du Frontonnais. »

Publicité »

Le Souverain a donc assisté à une messe célébrée par l’Archevêque de Toulouse, Mrg Guy de Kerimel, à l’occasion de la Saint-Vincent (d’ordinaire célébrée le 22 janvier), saint patron des Vignerons, devant l’église Notre-Dame-de-l’Assomption. La date avait été décalée de quelques semaines, pour permettre au Prince d’être présent pour la cérémonie.


Le Préfet de Haute-Garonne, Pierre-André Durand, et le maire de Fronton, Hugo Cavagnac, étaient aux côtés du Prince qui, selon le curé de la Paroisse, le père Daniel Saphy, est le premier Souverain à avoir visité cette église depuis 1632.

Au cours de la cérémonie d’intronisation, le Prince Albert II a prononcé le serment des membres de la Confrérie, promettant ainsi d’être fidèle aux vins de Fronton et de les faire connaître. Le Prince s’est par la suite vu remettre la canne de la Confrérie, la cape bleue, la médaille et les insignes. Après le repas d’honneur au Château Cransac, le Souverain a rejoint la Principauté.

Publicité »