Publicité »
Récit

Ligue 1 : L’AS Monaco repart de l’avant à Angers

AS-Monaco
Les hommes de Philippe Clement ont renoué avec la victoire (Photo © AS Monaco)

Les Monégasques ont retrouvé le chemin de la victoire à Angers (1-2) ce dimanche après-midi à l’occasion de la 34e journée de Ligue 1.

Le match : 1-2

Après deux revers consécutifs face à Lens et contre Montpellier, les hommes de Philippe Clement ont parfaitement réagi face à la lanterne rouge du championnat.

Publicité

Idéalement lancés par un but sublime d’Aleksandr Golovin juste avant la pause (voir ci-dessous), les joueurs du Rocher ont doublé la mise au retour des vestiaires après avoir longtemps buté sur un grand Paul Bernardoni lors du premier acte.

Titularisé au coup d’envoi en l’absence de Wissam Ben Yedder et Breel Embolo, c’est Myron Boadu qui a permis aux Monégasques de faire le break à l’heure de jeu parfaitement servi par Youssouf Fofana (0-2, 60′).

Publicité »

Une joie de courte durée, puisque les Angevins sont rapidement parvenus à revenir dans la partie grâce à une tête d’Abdallah Sima (1-2, 64′).

Si les Monégasques ont concédé des occasions en fin de match, les coéquipiers d’Axel Disasi ont réussi à conserver leur avantage jusqu’au bout pour décrocher une précieuse victoire dans la course à l’Europe.

Publicité »

Prochain rendez-vous pour l’AS Monaco, dimanche prochain (17h05) face au LOSC.

Le joueur : Le bijou d’Aleksandr Golovin

Et sa frappe en première intention a nettoyé la lucarne de Paul Bernardoni. Suite à une remise anodine de Vanderson à l’entrée de la surface de réparation, l’international russe ne s’est pas posé de questions pour décocher une frappe somptueuse qui n’a laissé aucune chance au portier angevin (0-1, 45′).

Impliqué dans quinze buts en L1 cette saison (8 buts, 7 passes décisives), Aleksandr Golovin a pris les choses en mains dans cette rencontre en faisant parler sa technique et en se montrant omniprésent dans les offensives monégasques. Avec un Golovin à ce niveau, l’AS Monaco peut aborder sereinement ses quatre derniers matchs.

La phrase : « Il y a eu de la solidarité »

Philippe Clement : « Ce n’est jamais facile de jouer contre une équipe qui n’a rien à perdre, certains de nos concurrents se sont fait piéger ici. Les joueurs ont bien appliqué le plan de jeu et je suis satisfait de ce côté-là. Il y a eu de la solidarité, nous devons continuer sur cette lancée pour les derniers matchs à jouer. »