Publicité »
Interview

Cette association fait perdurer les traditions portugaises à Monaco depuis plus de 27 ans

association-portugal-monaco
Les costumes endossés par les danseurs arrivent tout droit du Portugal - © Ville de Roquebrune-Cap-Martin

Nous avons rencontré José Da Costa, créateur de l’association folklorique des Portugais de Monaco (AFPM).

José Da Costa, président et fondateur de l’AFPM – © Rancho De Monaco Afpm

Lorsqu’ils sont venus s’installer en Principauté en 1979, il n’était pas question pour José et son épouse Balbina de tirer un trait sur leurs racines portugaises auxquelles ils sont, depuis toujours, très attachés. Originaire de Guimarães, le couple bien implanté dans ce petit territoire de 2 km², notamment via leur entreprise familiale spécialisée dans la construction et la rénovation, a décidé de créer une association en 1996, afin de rassembler toutes celles et ceux qui le voudront, autour des traditions et des valeurs portugaises.

Publicité

Un pari audacieux qui a porté ses fruits : l’organisation compte aujourd’hui 150 adhérents de tous âges, d’origine portugaise, ou non. « Ils viennent de Monaco mais aussi des communes environnantes comme Beausoleil, Roquebrune-Cap-Martin, Menton ou encore Nice », précise Jose Da Costa.

Comme l’explique le président et fondateur de l’association, « l’objectif était de rassembler le plus grand nombre pour faire connaître la culture portugaise. » Un groupe folklorique d’une cinquantaine de personnes a été monté en parallèle avec les volontaires prêts à chanter et danser sur les pas de leurs ancêtres.

Un événement incontournable à Roquebrune

Chaque année, ils participent à un événement phare organisé sur deux jours à Roquebrune-Cap-Martin : le festival international de folklore portugais. D’autres groupes viennent s’ajouter à celui de l’association des Portugais de Monaco. Ils viennent de France, de Genève ou même du Portugal pour cette manifestation qui mêle défilés en costumes, jeux traditionnels, concerts et danses, et propose également les spécialités culinaires du pays bleu, comme le poulet churrasco pour un dépaysement assuré !

Publicité »

Le 4 juin dernier, à l’occasion de la 23ème édition organisée sur le parking Jean-Gioan, le maire Patrick Césari n’a pas manqué de saluer toutes celles et ceux dont le cœur est vert et rouge. Mais il n’y a pas qu’à Roquebrune-Cap-Martin où l’on vit des moments de partage autour de la communauté portugaise. À Monaco aussi, pour la Saint-Jean par exemple, pour Pâques, ou encore pour la Fête du Prince, les membres sont mobilisés. Un travail conséquent qui exige au minimum deux répétitions par mois et des allers et retours au Portugal, notamment pour dénicher les plus beaux costumes d’époque.

Images du 23ème festival international de folklore portugais – © Ville de Roquebrune-Cap-Martin via Facebook

Les deux enfants des sexagénaires, aujourd’hui âgés de 44 et 38 ans, sont eux aussi très impliqués dans l’association. « Nous sommes très fiers d’eux. Quand nous voyons notre fille et notre petite-fille danser, ça nous procure des frissons. Les traditions se perdent de nos jours, très peu de jeunes s’y intéressent, ils ont d’autres priorités », regrette José, toujours ouvert à l’idée d’accueillir de nouveaux adhérents et de nouvelles recrues dans le groupe folklorique !


Infos pratiques :

Publicité »

Les cotisations sont de 15 euros par personne et de 25 euros par couple, à l’année.

Pour vous inscrire, contactez l’association au : +377 93 50 90 02 ou au +377 93 25 52 57.

Privacy Policy