Publicité »
Agenda

La saison ciné de l’Institut audiovisuel de Monaco commence par un grand Woody Allen

la-rose-pourpre-du-caire-compressed
Mia Farrow dans La Rose pourpre du Caire de Woody Allen. © 1985. DR - Orion Pictures. Coll. Prod DB / IAM

Chaque année, l’institution monégasque invite le public à profiter de séances de cinéma autour d’un thème commun et de films reconnus par la critique.

« La grande époque Woody Allen », commence le Directeur de l’Institut Audiovisuel de Monaco. Vincent Vatrican et ses équipes vont bientôt lancer leur 20ème saison de « Tout l’art du cinéma » en Principauté. Et rendez-vous le vendredi 22 septembre au Grimaldi Forum de Monaco pour assister à la soirée d’ouverture et à cette première projection qui mettra le film La Rose pourpre du Caire, réalisé par Woody Allen en 1985, à l’honneur.

Publicité

« Il se met souvent en scène, il parle de lui, de ses obsessions, de ses folies et avec l’humour qu’on lui connaît », décrit le cinéphile à propos du réalisateur et scénariste américain, en précisant : « c’est le premier film des années 80 où il ne joue pas. »

Grande Dépression et histoire d’amour

Woody Allen a souvent répété que ce film était son favori. L’histoire de déroule pendant la crise aux États-Unis au début des années 1930. Cécilia s’y débat entre son mari ivrogne et violent et des boulots de serveuse. Sa seule évasion, c’est le cinéma du quartier. Cette semaine, une nouvelle romance : La Rose pourpre du Caire. Cécilia s’y précipite et, venant de se faire renvoyer de son travail, reste pendant plusieurs séances. Soudain, Tom Baxter, l’explorateur héros du film, interrompt sa scène, apostrophe Cécilia pour finalement s’échapper de l’écran, descendre dans la salle et entraîner la jeune femme. Une magnifique histoire d’amour commence. Mais dans la salle rien ne va plus.

Le programme complet de cette 20ème saison de « Tout l’art du cinéma » ne sera dévoilé que dans quelques jours. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est que cette programmation imaginée par Vincent Vatrican et le journaliste Jacques Kermabon devrait ravir les amateurs d’un cinéma intemporel.

Publicité »

Plus d’infos

  • 22 septembre – Grimaldi Forum de Monaco – 19h
  • Tarifs : Plein 8 € – Réduit 4 € (moins de 25 ans / carte Daso)
  • Renseignements +377 97 98 43 26
Privacy Policy