Publicité »
Pratique

Tout ce qui change à Monaco pour la rentrée 2023

isabelle-bonnal-rentree
Le point majeur de cette rentrée est la lutte contre le harcèlement - © Stéphane Danna / Direction de la Communication

En CE1, par exemple, il n’y aura plus de notes mais des évaluations par compétences.

Qui dit fin de l’été, dit aussi retour sur les bancs de l’école pour les écoliers de la Principauté. Alors que la rentrée est prévue lundi 11 septembre prochain, Isabelle Bonnal, commissaire général chargé de la direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports (DENJS) a fait le point mardi 5 septembre dernier sur les nouveautés qui attendent les 5 687 élèves et 876 personnels, au cours d’une conférence de presse organisée au sein du Lycée Rainier III.

Publicité

Les évaluations en Primaire

Le bien-être des élèves et les conditions d’apprentissage doivent rester « exceptionnelles », a d’emblée évoqué Isabelle Bonnal, et cela commence par la qualité du cadre de vie. Ainsi, au cours de l’été, le service de maintenance des bâtiments publics a travaillé d’arrache-pied pour embellir les établissements, les rénover et les mettre aux normes, si besoin.

Et puisque le bien-être à l’école passe également par « le développement pertinent et adapté des compétences », deux nouveautés ont été instaurées au Primaire : la mise en œuvre d’évaluations nationales à l’issue de la classe de CE2 et le déploiement de l’évaluation sans notes au CE1. Après une expérimentation cette année sur 14 classes, le corps professoral a remarqué que les élèves étaient « plus détendus et moins stressés » et qu’il se sentaient « plus valorisés » sans notes.

Du changement au bac

Des aménagements seront également apportés à l’organisation du baccalauréat avec des épreuves de spécialité désormais programmées en juin et non plus en mars. Quant à l’épreuve du Grand Oral elle sera légèrement modifiée puisque les cinq minutes initialement destinées au projet d’orientation de l’élève seront désormais consacrées aux savoirs acquis durant le lycée. Pour ce qui est de l’épreuve anticipée de français en première, elle prendra en compte l’étude de 16 textes au lieu de 20 précédemment.

Publicité »

Toujours concernant le baccalauréat, l’année scolaire 2023-2024 sera celle de la première promotion du Baccalauréat Français International au Lycée Albert Ier, qui remplace désormais l’Option Internationale initialement proposée dans cet établissement.

Aussi, une attention particulière sera apportée aux mathématiques, puisque la matière fait son retour pour tous les élèves en classe de 1ère générale, et tous les élèves qui entreront en 6ème bénéficieront d’une évaluation diagnostique menée par leur professeur dans la matière afin de mieux les accompagner.

Lutter contre le harcèlement scolaire

Si 39 signalements de harcèlement et de violence ont été enregistrés l’année dernière, la DENJS continue de lutter contre ce phénomène et mettra en œuvre cette année le mois (et non plus le jour) « non au harcèlement ». Cette période de mobilisation débutera après les vacances de la Toussaint par l’organisation d’un Escape Game dédié aux élèves de 4ème.

Par ailleurs, à l’occasion de la Journée Internationale de l’Education fixée par l’Assemblée Générale des Nations Unies au 24 janvier, sera menée la deuxième édition de la Semaine de l’Ecole Inclusive, qui a pour objectif de garantir à tous les élèves, des conditions d’accueil et d’accompagnement dignes et adaptés à leurs besoins, qu’ils soient éducatifs, pédagogiques, ou médicaux.

Publicité »

Hommage au Prince Rainier III

Sans oublier la rénovation des sites web de tous les établissements d’enseignement de la Principauté et l‘hommage au Prince Rainier III qui se poursuit cette année. « J’ai souhaité, en accord avec la Famille Princière, dédier l’édition 2023 de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant à un établissement de soins du bout du monde : le Préventorium de Madagascar appelé également Foyer Rainier III », a annoncé Isabelle Bonnal dans son discours. Ce centre d’accueil prend en charge les jeunes enfants malgaches atteints de polytraumatismes.

isabelle-bonnal
La rentrée est prévenue le 11 septembre 2023 – © Stéphane Danna / Direction de la Communication

La commissaire général chargé de la DENJS a souhaité conclure son allocution sur des propos du Prince Rainier III, qui disait : « Nos objectifs doivent être la recherche du bien commun, par une gestion sage de nos équipements et ressources. Cette quête ne peut naître que de la mesure de l’honnêteté intellectuelle et du sens du devoir. »


Demande de bourse et allocation cantine

Pour ce qui concerne les demandes de bourses d’études, la date de dépôt des dossiers a été fixée au dernier vendredi du mois de septembre, à 14 heures, et non plus au 15 septembre comme cela était le cas jusqu’alors. Concernant le dépôt des demandes d’allocations pour la cantine, il se fera désormais à compter de cette rentrée, du 1er septembre au 15 novembre de l’année scolaire en cours.

Privacy Policy