Publicité »
Brève

Le Monégasque Nicolas Grinda a lancé l’École du Cuir pour se former à la maroquinerie

nicolas-grinda
Nicolas Grinda a lancé son atelier à Monaco en 2020. © Atelier Grinda

Cinq semaines après son lancement, la plateforme trilingue de formation au travail du cuir comptait déjà 250 abonnés.

Destinés aux novices comme aux artisans déjà expérimentés, les cours de l’Ecole du Cuir plongent les participants dans la fabrication de pièces de maroquinerie. Disponible en français, anglais et espagnol, la plateforme mise sur une demande grandissante des jeunes « connectés » et répond à la tendance du retour aux activités manuelles.

Publicité

« Grâce à la plateforme, les étudiants apprennent d’abord les bases de la maroquinerie comme la couture sellier, la teinture de tranches ou encore le marquage à chaud. Tous les tutoriels incluent une section avec une liste de tous les matériaux nécessaires, des gabarits téléchargeables et bien d’autres ressources », indique l’atelier Grinda.

« Je perçois un grand intérêt autour de la maroquinerie, depuis plusieurs années. Les gens apprécient cette activité car elle est assez simple à apprendre et nécessite moins de matériel que le travail du bois par exemple. Chacun peut découvrir la joie de la création manuelle », commente Nicolas Grinda. « Le lancement de l’Ecole du Cuir s’inscrit dans cette démarche : démocratiser les savoirs du maroquinier au grand public qui est de plus en plus friand de contenus ‘Do It Yourself’. ».  

Publicité »
Privacy Policy