Agenda

Pourquoi la 7e édition du E-Rallye Monte-Carlo s’annonce déjà historique

ACM-Rallye-Historique
60 participants prendront le départ de cette 7e édition (Photo © ACM)

Avec 60 participants au total, dont 19 constructeurs, le E-Rallye Monte-Carlo 2023 atteint un niveau d’engagement sans précédent.

Huitième manche du calendrier de la Bridgestone FIA ecoRally Cup 2023, le E-Rallye Monte-Carlo 2023 promet du spectacle, notamment en Italie, du côté de Dolceacqua, qui s’apprête à être jumelée à Monaco le 3 novembre prochain.

Mais pour l’itinéraire définitif, il faudra encore s’armer de patience, celui-ci ayant été gardé secret par l’organisation. « Celui-ci n’échappera pas aux passages dans des lieux mythiques de l’histoire du Monte-Carlo, rassure Eric Barrabino, commissaire général de l’ACM, à propos d’un tracé qui empruntera l’arrière-pays sur près de 1000 kilomètres.

Des routes que devraient apprécier les 60 équipages engagés et notamment les deux têtes d’affiche de cette édition 2023, Stefano Modena (ex-pilote de F1 – 70 GP disputés – troisième du Grand Prix de Monaco 1989) et Bruno Thiry (Champion d’Europe des Rallyes 2003). »

Un E-Rallye de nouveau en plein coeur de la Principauté

Situées en plein cœur du Carré d’Or, les Terrasses du Soleil accueilleront le Parc Fermé, centre névralgique du Rallye au pied du prestigieux Casino de Monte-Carlo, grâce notamment à Monaco On et ses 334 bornes en service dans les parkings publics et sur la voirie, qui permettra aux concurrents de recharger leurs véhicules dans les délais imposés par l’organisation.

« A l’occasion de ce 7e opus « zéro émission » du Rallye Monte-Carlo, l’innovation revient dans la lignée de l’esprit prôné dès la création de l’épreuve en 1995, a confié Jacques Rossi, président de la commission des énergies nouvelles et électriques de l’ACM. 

Pour cette édition 2023, nous avons décidé d’un changement de terre d’accueil, afin que le E-Rallye Monte-Carlo reprenne ses quartiers d’automne en Principauté de Monaco. Cette centralisation de l’épreuve en terre monégasque permet d’offrir à nos concurrents une carte postale symbolique et de prestige, et de pouvoir profiter de la destination pendant cinq jours. »