Brève

Quels étaient les engagements du Prince Rainier III pour préserver la Mer Méditerranée ?

inauguration_rainier_III_prince_et_la_mediterranee_20230512_musee_oceanographique©institut_oceanographique_cedou (67)
L'exposition a été inaugurée par le Prince Albert II et la Princesse Stéphanie ce mardi 5 décembre. ©Institut Océanographique - Cédou

Une nouvelle exposition permanente est à découvrir au Musée Océanographique. Nommée « Le Prince et la Méditerranée », elle retrace le rôle actif joué par le Prince Rainier III dans l’élaboration d’une politique de la mer depuis Monaco.

Publicité

L’année des commémorations du centenaire du Prince Rainier III se conclura bientôt et l’Institut Océanographique dévoile l’une des dernières expositions lui étant dédié, parmi les dizaines organisées depuis le mois de janvier. Dans « Le Prince et la Méditerranée », les visiteurs pourront profiter d’une visite immersive à bord de son bateau Deo Juvante II et, guidés par la voix de la Princesse Stéphanie, navigueront à travers quatre espaces, pour quatre facettes du Prince Rainier III dans sa passion pour la Méditerranée :

  • Espace n°1 : « L’Homme » – Un père attentionné et un homme passionné par
    la mer, dans le sillage de son arrière-grand-père.
  • Espace n°2 : « L’Emotion » – Le Prince, son amour du monde sous-marin et
    de la Méditerranée, source de son engagement.
  • Espace n°3 : « L’Action » – Un homme politique engagé qui initie de
    nombreuses actions en faveur de la protection de l’Océan, toujours d’actualité
    aujourd’hui.
  • Espace n°4 : « La Passation » – Un souverain qui transmet son engagement
    pour la protection de l’Océan afin qu’il se perpétue.

« C’était un Prince qui était passionné par la mer et un des premiers chefs d’Etats européen à s’intéresser à ces questions et à défendre l’océan et plus particulièrement la mer Méditerranée », explique Cyril Gomez, le Directeur adjoint de l’Institut Océanographique, au micro de Monaco Info.

Il faut notamment retenir la ratification de plusieurs accords encore en vigueur aujourd’hui, comme l’accord Ramoge entre Monaco, la France et l’Italie, ratifié en 1976 pour protéger le milieu marin. En 1999, c’est aussi sous le règne du Prince Rainier III qu’est instauré l’accord Pelagos entre les trois mêmes états pour créer un sanctuaire de plus de 87 000km2, pour protéger les mammifères marins.

Une oeuvre de Louis Tinayre dévoilée

En clôture de l’inauguration, le Prince Albert II et la Princesse Stéphanie ont dévoilé une oeuvre du peintre Louis Tinayre, datée de 1910. Elle se nomme « Le Cap Regnard » et est un don du Souverain. L’huile sur toile a été restaurée et rejoint donc les collections patrimoniales du Musée Océanographique.

La toile a été peinte en 1910. ©Institut océanographique – Michel Dagnino