Publicité »
Brève

Début de saison prometteur pour Arthur Leclerc en endurance chez Panis Racing

Arthur Leclerc au volant de sa LMP2 Panis Racing
Arthur Leclerc au volant de sa LMP2 Panis Racing © Facebook / Panis Racing

Annoncé en mars comme nouveau pilote LMP2 chez Panis Racing pour la saison 2024, Arthur Leclerc s’apprête à plonger dans un nouveau monde.

Être pilote de réserve de la prestigieuse Scuderia Ferrari ne suffisait pas pour Arthur Leclerc. Depuis mars, le jeune Monégasque a signé en tant que titulaire chez une écurie française où on ne l’attendait pas, Panis Racing. Il rejoint ainsi les pilotes Charles Milesi et Manuel Maldonado, cousin de Pastor (ex-pilote de F1).

Publicité

Leclerc passe du coq à l’âne en 2024 en participant à une catégorie automobile inédite pour lui. En effet, Panis Racing est une écurie participant aux European Le Mans Series en LMP2, championnat d’endurance européen. Ayant toujours piloté jusqu’à présent des Formules 1, 2, 3 ou 4, Leclerc a dû apprendre à piloter un nouveau véhicule inconnu pour lui.

Il y a un mois jour pour jour, Leclerc faisait ses débuts en LMP2 avec le prologue de la saison 2024 qui avait lieu les 8 et 9 avril sur le circuit de Barcelone. Des débuts réussis malgré les préjugés puisqu’il performe sur le circuit catalan en signant le meilleur tour du prologue.

Publicité »

Déjà meilleur que les autres, Leclerc est adulé par le Directeur Technique de son écurie, Florent Gouin : « Arthur découvrait le LMP2 et il a été au rendez-vous, au niveau technique et performance. A nous de bien peaufiner tout ce qu’il faut pour le meeting de course. »

Et pourtant, l’écurie manque sa chance de concrétiser lors de la première course en signant une 5e place à Barcelone. Un résultat moyen qui sera appuyé un mois plus tard par une seconde course décevante au circuit du Castellet en France.

L’écurie échoue à la 9e place, effaçant entièrement la bonne performance d’Arthur Leclerc en présaison. Le Monégasque est de plus en plus investi dans l’équipe mais les résultats ne sont pas encore au rendez-vous…

Publicité »