Publicité »
Récit

Un mois de prison ferme pour une voleuse internationale et multirécidiviste au joli palmarès

tribunal-de-monaco
La prévenue a d'abord nié les faits et donné plusieurs fausses identités © Monaco Tribune

Londres, Genève, Lausanne, Monaco la femme volait dans les destinations les plus prisées du continent européen.

Ce mardi, une voleuse internationale et multirécidiviste a été condamnée à un mois de prison ferme. Cela aurait pu être une simple affaire de vol comme il s’en passe régulièrement et pourtant, la prévenue dispose d’un casier judiciaire rocambolesque. 

Publicité

En février 2024, la femme d’une quarantaine d’années et née à Lille avait commis un premier vol dans un Carrefour City de la Principauté pour une valeur de 99€. Elle était depuis recherchée par la Sûreté Publique. 

Le 10 mars 2024, la femme remet les pieds en Principauté et s’adonne à son sport préféré : le vol. Elle dérobe premièrement de la nourriture au Petit Casino pour 84,47€ puis des produits de beauté dans une pharmacie monégasque pour un total de 298€.

La Sûreté Publique n’est pas encore au courant de ces deux derniers vols lorsqu’elle l’interpelle grâce à la vidéosurveillance. C’est à ce même moment que le Casino et la pharmacie se manifestent et appellent la police pour relater des vols dans leur enseigne respective. Pas de chance pour la délinquante qui était déjà dans les mains de la Sûreté Publique et qui n’arrivait pas à justifier la provenance des produits qu’elle avait dans son sac. 

Publicité »

Mise devant le fait accompli, elle expliquera devant la Sûreté Publique, toucher le RSA de la part de l’Etat français mais que cela ne lui suffit pas pour se nourrir. Elle vole donc de la nourriture dans les supermarchés et des produits de beauté en pharmacie pour les revendre. 

Une voleuse itinérante

Tantôt hébergée à Lille, tantôt à Bourg-en-Bresse, tantôt à Cap-d’Ail, la quarantenaire sillonne le continent européen en quête de larcins. 

La prévenue dispose d’un casier judiciaire plus long que le bras puisqu’elle a déjà été condamnée à plusieurs vols à Londres ; à des tentatives de vols, vols et violations de domicile à Genève et Lausanne tout comme en France où elle a été condamnée, dans ce dernier pays, à deux mois d’emprisonnement avec sursis.

Lors de cette dernière audience, la pharmacie monégasque lésée s’est constituée partie-civile pour demander la valeur des produits de beauté volés : 298€. Bien qu’ils lui avaient été restitués, l’emballage plastique qui prouve l’authenticité du produit avait été retiré rendant les produits « invendables », selon la représentante de la pharmacie.

Publicité »

Le Tribunal de la Principauté l’a ainsi, sans grande surprise, condamné à un mois de prison ferme, à l’interdiction de se rendre en Principauté pendant cinq ans et à l’obligation de reverser à la pharmacie le montant de son larcin : 298€. Voilà qui devrait, au moins pour un temps, stopper son itinérance du vol.

Privacy Policy