Après la mode et la pâtisserie, la joaillerie… L’emblématique chaise bleue de Sabine Géraudie, aka SAB, se décline désormais en bijou dans une toute nouvelle collection signée par la maison niçoise Le Sancy.

Vosgienne d’origine et artiste autodidacte arrivée à Nice en 1986, Sabine Géraudie est devenue une figure incontournable de la ville depuis qu’en 2014, elle a posé sa chaise de 3,40 mètres de haut au 107 Quai des États-Unis, le long de la Promenade des Anglais. Au départ, le désir singulier d’un commanditaire : « imaginer une sculpture en plexiglas illustrant le bonheur et la difficulté d’y accéder ».

Nice, la ville bleue

Et voilà maintenant presque cinq ans que la Chaise SAB trône sur la Promenade des Anglais, face à la Baie des Anges. Très vite devenue un emblème de Nice, elle a déjà fait l’objet d’une collection de vêtements inédits dans les rayons de la boutique Duncan, d’une jolie cuvée de rosé, Proésie, chez Chevron Villette Vigneron, ou encore d’une déclinaison gourmande dans les ateliers du pâtissier-chocolatier Pascal Lac. Et aujourd’hui, la chaise bleue continue de faire son tour de table des artisans et des savoir-faire niçois en trouvant un nouvel écrin au sein de la bijouterie Le Sancy. Une rencontre qui, à vrai dire, ne doit rien au hasard. C’est celle de deux symboles : d’un côté cette Chaise SAB qui a profondément transformé le paysage niçois. De l’autre, la bijouterie Le Sancy, ancrée au cœur de la ville depuis 1983, au 9 de l’avenue Jean Médecin. Cette alliance de la sculpture et de la joaillerie était finalement une évidence…

La collection Le Sancy & SAB, ce sont donc des bijoux en or blanc, rose ou jaune, tous en 18 carats, avec la possibilité de les sertir de diamants ou de saphirs. Ils se déclinent en bague, collier, boucles d’oreilles ou bracelet réversible, mais aussi en pin’s ou en boutons de manchettes pour ces messieurs. De quoi faire voir à toutes et tous la vie en bleu.