Le Chef Arnaud Faye, Meilleur ouvrier de France 2018

Le Chef Arnaud Faye, Meilleur ouvrier de France 2018

Le 22 novembre dernier, Arnaud Faye a fait un pas de plus sur les chemins de l’excellence. Riche d’un parcours exceptionnel, le Chef Exécutif de la Chèvre d’Or **, à Èze, s’est vu récompenser du titre de Meilleur ouvrier de France. Une reconnaissance de ses pairs amplement méritée !

Où Arnaud Faye passe les étoiles défilent ! Des étoiles que l’aspirant Chef a pu observer de près dès ses débuts, en 1999, dans les cuisines du Arnsbourg de Jean-Georges Klein, du Buerehiesel d’Antoine Westermann ou encore du Relais Bernard Loiseau, tous trois étoiles au guide Michelin. Puis, à 29 ans seulement, Arnaud Faye s’envole pour la capitale, prendre les rênes des cuisines de l’Espadon, au Ritz, puis du Mandarin Oriental, deux hauts-lieux de la gastronomie parisienne auxquels le jeune Chef apportera respectivement une deuxième étoile. Même phénomène observé dans les cuisines de l’Auberge du Jeu de Paume :  Arnaud Faye y décroche une première étoile en 2013, la seconde l’année suivante.

Des mains d’or pour la Chèvre d’Or

C’est donc un Chef aux mains d’or qui, en 2016, arrive à la tête des cuisines du Château de la Chèvre d’Or, à Èze, dont le restaurant gastronomique rayonne déjà de ces deux étoiles. Son objectif ? « Avancer vers une troisième » ! Mais en attendant, Arnaud Faye a tenu à prendre le temps de se confronter à sa cuisine en participant au concours du Meilleur ouvrier de France. Une épreuve reine avec beaucoup de candidats pour très peu d’élus. Cette année, ils étaient 738 au départ, catégorie cuisine, et ils sont finalement sept lauréats dont Arnaud Faye. Après quatre tentatives, le Chef est donc ressorti vainqueur de ce périlleux défi. Entre pavés de lieu jaune et petits « Parmentier » de homard, trilogie de lièvre entier et Pavlova, il aura su séduire le jury présidé par Alain Ducasse et rejoint ainsi le cercle très fermé de l’excellence gastronomique française.