Vendredi matin, le Comité pour la promotion et la protection des Droits des Femmes a été installé le Ministre d’Etat Serge Telle, en présence des participants aux travaux du comité.

Suite à sa création fin octobre, Comité pour la promotion et la protection des Droits des Femmes est à présent officiellement opérationnel, prêt à oeuvrer en faveur d’une meilleure représentation féminine, et à lutter contre les violences et discriminations que peuvent subir les femmes.

Accompagné notamment des représentants de la Direction des Services Judiciaires, du Haut Commissaire à la Protection des Droits, des Libertés et à la Médiation, et des associations œuvrant dans le domaine des droits des femmes, le Ministre d’Etat a rappelé que ce Comité a été créé en conformité avec les recommandations des organismes de suivi internationaux en matière de droits des femmes, soulignant également que « l’engagement en faveur des droits des femmes va au-delà de l’adhésion à ces conventions ».

Président du Comité pour la promotion et la protection des Droits des Femmes, Gilles Tonelli, Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, aura profité de cette réunion pour détailler les missions de cet organisme de coordination ainsi que son fonctionnement. De son côté, Céline Cottalorda, déléguée pour la promotion et la protection des droits des femmes, a présenté son rôle et la manière dont elle travaillera avec toutes les personnes concernées.

Elle a d’ailleurs annoncé le lancement immédiat de deux mesures. La première d’entre elles, consiste en une étude relative aux inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans le secteur privé et public, tandis que la seconde vise à la mise en place d’indicateurs concernant les violences faites aux femmes. Ces études seront pilotées par l’IMSEE en collaboration avec les acteurs impliqués dans la production de données.

La prochaine réunion du comité se tiendra le 8 mars 2019.