Les Monégasques conservent leurs chances de qualification pour les quarts de final grâce à leur victoire face au Rytas Vilnius mercredi soir (75-70), pour leur deuxième match du Top 16 d’Eurocoupe.

« Il est capital de gagner à la maison au Top 16. On a réalisé un match solide à Berlin contre l’Alba mais sans pouvoir trouver le moyen de l’emporter. Maintenant il faut gagner. Nous donnerons tout ce que nous avons ».

Le pivot monégasque Elmedin Kikanovic avait planté le décor la veille du match entre l’AS Monaco et le Rytas Vilnius. Un match déjà décisif dans la course à la qualification au quart de finale d’Eurocoupe Les Lituaniens restaient sur trois victoires consécutives. La Rocca team devait donc sortir un match solide si elle voulait espérer l’emporter.

En début match, mercredi soir, les Monégasques présentent pourtant les mêmes défauts que ceux entrevus sur le parquet berlinois, la semaine dernière, pour leur premier match en top 16 d’Eurocoupe. Maladroits à 3 points (5/23), manquant d’agressivité défensive, ils encaissent d’entrée un cinglant 13-0.

Belle réaction de la Roca Team

Mais, loin de s’effondrer malgré ce départ catastrophique, ils vont au contraire retrouver progressivement de la combativité. A tel point, qu’à la mi-temps, les deux équipes se retrouvent au coude-à-coude. Et si, au retour des vestiaires, elles ne parviennent pas à se départager, c’est la Roca Team qui, dans le dernier quart-temps, produit l’effort au bon moment pour finalement inverser la tendance dans les 10 dernières minutes (28-19). Le panier décisif de Derek Needham en toute fin de match permet ainsi à l’équipe de la principauté, conformément aux vœux d’Elmedin Kikanovic, de l’emporter dans sa salle Gaston Medecin.

Un Kikanovic qui a montré l’exemple dans la raquette avec ses 15 points et 3 rebonds. A noter également le match très complet de Jarrod Jones (15 points et 8 rebonds).

« En première mi-temps, on a commis trop d’erreurs, on a été dominés au rebond mais on a réussi à leur faire perdre des ballons, notait l’entraîneur Sasa Filipovski après la rencontre. Il faut donner du crédit à Rytas qui a joué dur et s’est battu sur tous les ballons. C’est une très bonne équipe. Notre potentiel est bien présent mais il dépendra en bonne partie de notre santé. »

Avec 1 victoire et 1 défaite, Monaco équilibre ainsi son bilan dans ce Top 16.