Le retour de Gerald Robinson conjugué à une réussie offensive retrouvée, notamment à trois points, ont permis à la Roca Team de s’imposer face à Antibes.

Mission réussie pour l’AS Monaco. Nets vainqueurs d’Antibes (103-89), les hommes de Sasa Filipovski conservent une maigre chance de participer à la Leaders Cup, ce tournoi disputé du 15 au 18 février réunissant les huit meilleures équipes des matchs allers. Pour se qualifier pour cette compétition dont elle a remporté les trois dernières éditions, la Roca Team doit enchainer les victoires. Difficile mais pas infaisable. Car si elle reproduit le même type de match que celui qu’elle a délivré samedi soir, dans le derby de la Côte d’Azur, tous les espoirs lui sont permis.

Robinson réalise sa meilleure performance offensive de la saison

Face aux Sharks, l’ASM a en effet serré les vis en défense, loin des errements dont elle fait parfois preuve. Et comme en plus l’efficacité était au rendez-vous… Comme un symbole, l’arrière Gerald Robinson a réalisé sa meilleure performance offensive de la saison (23 points, 8 passes décisives). L’Américain disputait pourtant son premier match de Championnat depuis la mi-novembre, après une blessure aux adducteurs. Son retour a visiblement inspiré ses coéquipiers qui ont proposé un très bon jeu collectif, ponctué de dunks et de alley-oops spectaculaires. Sans pour autant délaisser les shoots à trois points, exercice dans lequel ils ont également brillé (7/12 en première mi-temps)…

Logiquement en tête à la pause (54-45), les Monégasques sont revenus des vestiaires dans les mêmes dispositions. Mais l’intensité est montée d’un cran. Les Sharks, emmenés en attaque par Chris Otule (19 points), ont monté davantage d’agressivité. Ce duel entre clubs azuréens a alors pris véritablement l’aspect d’un derby : âpreté des duels, rudesse des contacts, tensions sur le parquet…  Mais, à ce jeu-là, c’est Antibes qui finit par craquer dans les deux dernières minutes. Le club reste scotché à la dernière place du classement. De son côté, Monaco est 12e et affiche un bilan équilibré (8 victoires, 8 défaites) avant son déplacement au Portel samedi prochain.