Plus d’une quarantaine d’usagers étaient hier, rassemblés au Musée océanographique, pour participer à une réunion de sensibilisation en faveur de la protection des tortues marines, à l’initiative du Gouvernement Princier et de l’Institut océanographique

Plongeurs, associations de plaisanciers, pêcheurs, capitaineries et autres pratiquants réguliers des eaux monégasques étaient présents pour pour assister à la réunion de sensibilisation en faveur de la protection des tortues marines. Alors que le tout nouveau Centre Monégasque de Soins des Espèces Marines (CMSEM), désormais opérationnel, s’apprêtent à accueillir les premiers animaux, les participants ont pu découvrir la nouvelle structure et se sensibiliser aux règles d’intervention et de manipulation des tortues.

Acquérir les bons réflexes en cas de rencontre avec des tortues marines et biologie de l’espèce

Se familiariser aux gestes adéquats en cas de rencontre avec une tortue marine, tel était l’objectif de cette réunion de sensibilisation, qui aura donc permis aux participants d’acquérir les bons réflexes. Savoir identifier qu’une tortue marine est en détresse, la manipuler dans le respect des bonnes pratiques et prévenir les réseaux spécialisés sont, autant d’étapes qui constituent la chaine d’alerte, fondamentales à la bonne appréhension de la situation.

La matinée de mobilisation aura également été l’occasion de faire le point de la biologie des tortues marines, les menaces qui pèsent sur l’espèce, ainsi que les mesures de prévention entreprises localement. En témoigne le programme d’observation conduit par ACCOBAMS (Accord sur la conservation des cétacés de la mer Noire, de la Méditerranée et de la zone Atlantique adjacente), l’interdiction des produits en plastique à usage unique, ou encore le projet BeMed initié par la Fondation Prince Albert II de Monaco.

L’autre objectif de ce projet, la sensibilisation et l’engagement du public, sera rempli avec l’ouverture le 27 avril prochain de « L’Odyssée des tortues marines ».

Le CMESEM, nouvel acteur de la conservation des espèces menacées

Le CMSEM s’inscrit dans un programme ambitieux que l’Institut océanographique et ses partenaires mènent depuis plusieurs années visant à sensibiliser et à agir pour la préservation des tortues marines. Le centre participe désormais directement à la conservation de ces espèces menacées et collabore aux programmes d’études qui leur sont dédiés.

« Nous nous réjouissons de la mise en fonction du CMSEM et de l’engouement qu’il suscite auprès des acteurs monégasques impliqués dans la protection de l’océan. C’est un outil important pour la Principauté de Monaco et les actions qu’elle porte en faveur de l’environnement. Avec ce nouveau centre, nous nous inscrivons très clairement dans une dynamique collaborative ; d’un côté le réseau des centres de soins du pourtour Méditerranéen que nous venons renforcer, de l’autre, un collectif d’usagers de la mer engagé à nos côtés » indique Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement – Ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme.