Du street art pour la biodiversité  

Du 25 au 27 juin prochain, se tiendra la troisième édition de l’Urban Painting Around the World, sur le quai Antoine Ier. Des street artistes du monde entier y viendront montrer leur art à des fins caritatives pour préserver la biodiversité.

Ils viennent des quatre coins de la France et de la Principauté, mais aussi du Japon et de toute l’Europe. Des street artistes qui se réunissent pour la troisième édition monégasque de l’Urban Painting Around the World, organisée par Alberto Colma, et Willem Speerstra. Un événement à la fois artistique et à but humanitaire. Le thème de cette année ? Les animaux en voie de disparition, mis en avant à travers différents projets consacrés à la protection de l’environnement.

Des fresques animales

Un leitmotiv pour la Fondation Prince Albert II qui est engagée depuis longtemps dans la lutte contre les changements climatiques et la préservation de la faune et de la flore. Parmi les temps forts de cette nouvelle édition, la création de toiles d’un mètre et demi sur un mètre et demi par les street artistes présents, dont les Monégasques Beli et Mr One Teas, ainsi que la vente d’animaux en céramique dont les fonds reviendront à la Fondation. Une vente aux enchères de ces œuvres se tiendra également le 27 juin à 18h, avec le concours de la maison Artcurial. L’an dernier, l’intégralité des fonds récolté avait permis à l’institution de financer un projet de protection des grands singes en Ouganda. Un événement auquel est également associé le lycée Charles III dont les élèves participeront au Street Art Challenge Junior.