GP du Canada : Leclerc « assez content » de sa course

GP du Canada : Leclerc « assez content » de sa course

Troisième au Canada, Charles Leclerc était plutôt satisfait de sa course. Mais il se demande encore pourquoi son équipe ne l’a pas prévenu de la pénalité infligée à Sebastian Vettel.

Charles Leclerc a dû éprouver des sentiments contradictoires à l’issue du Grand Prix du Canada. Troisième de l’épreuve, le Monégasque pouvait se satisfaire d’une course où il a été préservé des incidents techniques qui l’ont parfois empoisonné cette saison. “Je suis assez content de ma course aujourd’hui, même si celle-ci a été plutôt solitaire pour moi. Je pense que nous n’aurions pas pu obtenir un meilleur résultat et notre performance a été forte du premier au dernier tour”, a seulement confié le pilote Ferrari.

Manque de communication avec son équipe

Et pourtant le final aurait pu être différent. Encore aurait-il fallu qu’il soit informé des cinq secondes de pénalité infligées à son coéquipier Sebastian Vettel. Avec un retard d’une seconde seulement sur la première place, il y aurait sans doute eu mieux à faire que la troisième marche du podium… Mais une nouvelle fois, la communication n’est pas passée avec son équipe, comme l’a confirmé le directeur de la Scuderia.

“Nous ne l’avons pas dit à Leclerc, a ainsi reconnu Mattia Binotto. C’est une erreur de notre part. Nous sommes très occupés dans les stands. Nous avons simplement oublié de lui dire. On aurait dû, mais on ne l’a pas fait”.

“Il est dommage que l’équipe ait perdu la première victoire de la saison”, a de son côté regretté le Monégasque qui “attend avec impatience la prochaine course en France maintenant.”

Rentré dans les points, il est désormais cinquième au championnat du monde des pilotes. Le Monégasque accuse un retard de 16 unités sur Max Verstappen et de 20 sur Sebastian Vettel. Loin derrière les pilotes Mercedes, confortablement installés tout en haut de ce classement.