Un accord en faveur de l’environnement entre la Fondation Prince Albert II et le complexe Amaala au Monaco Yacht Show

Un accord en faveur de l’environnement entre la Fondation Prince Albert II et le complexe Amaala au Monaco Yacht Show

Le 27 septembre prochain, durant le Monaco Yacht Show, la Fondation Prince Albert II, le Centre Scientifique de Monaco et l’Institut Océanographique signeront un accord de partenariat avec un futur complexe touristique saoudien situé sur les rives de la mer Rouge. Un projet ultra-luxe qui se veut aussi un acteur en faveur de l’environnement.

 

Si le Monaco Yacht Show est l’occasion d’admirer parmi les plus luxueuses embarcations au monde – que l’on puisse se les offrir ou non d’ailleurs – ce salon est aussi un moment d’échanges et de réflexion autour de la pratique du yachting et de son incidence sur l’environnement. Ainsi, le 27 septembre prochain, une cérémonie en présence du Prince Albert célèbrera l’accord signé entre le futur complexe hôtelier et immobilier Amaala et la Fondation Prince Albert II, le Centre Scientifique de Monaco et l’Institut Océanographique. Actuellement en cours de construction sur les rives de la mer Rouge en Arabie Saoudite, ce partenariat engage ainsi le complexe à préserver et protéger l’environnement marin de ce territoire. Un enjeu de développement durable évidemment cher à la Principauté.

Une Riviera au Moyen-Orient

Imaginé et financé par le Fonds Public d’Investissements Saoudiens, ce projet qui se définit comme  « ultra-luxe » devrait compter pas moins de 2500 chambres d’hôtel, 800 villas et appartements résidentiels, ainsi que 200 enseignes et commerces allant du secteur de la mode à celui de la gastronomie et du bien-être. Ce resort touristique d’une ampleur considérable se veut la future Riviera du Moyen-Orient, et le moyen de faire découvrir l’écosystème unique de la mer Rouge à une clientèle fortunée. Le partenariat qui sera établi durant le Monaco Yacht Show entend bien apposer une étiquette écologique au complexe qui s’intègre dans un programme plus large de diversification économique de l’Arabie Saoudite appelé « Vision 2030 ».