Championnats du monde d’aviron de mer : 5 finales et une médaille

Championnats du monde d’aviron de mer : 5 finales et une médaille

La baie de Hong Kong accueillait du 1er au 3 novembre, les championnats du monde d’aviron de mer. Premier club au classement français à la mer, la Société nautique de Monaco n’a pas démérité. Les 14 rameurs engagés ont réalisé de belles courses, malgré un bilan d’une seule médaille de bronze remportée.

Dès les premières séries, les athlètes de la SNM ont fait forte impression. La première a été remportée aisément pour le quatre de couple féminin. Une équipe composée d’Helena Hehlke, Kristina Fortuna, Magali Albin, Gaïa Chiavini et de Juliette Raimondo à la barre. Avec une seconde place, le deux de couple, Mathieu Monfort et Giuseppe Alberti, passe également l’étape avec brio. Mathias Raymond en solo, ainsi que Clara Stefanelli et Amanda Tello Adam en double féminin obtiennent leur ticket pour la Finale A. Le tarif est le même pour le quatre masculin avec Vincent Noirot, Julien Gazaix, Quentin Antognelli, Gaetan Delhon et la barreuse Clara Stefanelli. Finalement, La Principauté confirme le talent de ses rameurs. À l’issue des séries, l’ensemble des cinq coques de la SNM est en lice pour les podiums.

Des finales riches en rebondissements

Avec des courses disputées, les mondiaux d’aviron de mer auront livré un beau spectacle. Les finales se sont achevées dimanche avec une médaille pour Mathieu Monfort et Guiseppe Alberti en double masculin. Comme toujours, l’examen des pénalités et des réclamations après course a entrainé des sursauts dans le classement. Tout d’abord classé second, le duo termine avec le bronze dans une des finales les plus relevées de l’évènement.