Un concert hommage à Prince à l’Opéra de Monte-Carlo

Un concert hommage à Prince à l’Opéra de Monte-Carlo

Vendredi 29 novembre à 20h30, dans la Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo, funk et tubes vont résonner, avec le groupe The New Power Generation et son concert Celebrating Prince, qui va rendre un vibrant hommage au Kid de Minneapolis.

Disparu le 21 avril 2016, Prince continue de faire danser les foules du monde entier. Il faut dire que l’artiste a eu une carrière de plus de 40 années, depuis qu’il a monté son tout premier groupe en 1973, Grand Central, avant d’enregistrer son premier album studio en 1976, sorti dans l’intimité. Il lui faudra attendre 1978 pour être véritablement remarqué avec l’opus For You, laissant planer des rythmes de blues qui accrochent immédiatement à l’oreille. Il poursuit l’expérimentation de ses sons sur les albums suivants, jouant avec la provocation dans les paroles de certaines chansons et c’est en 1984 que la consécration internationale se fait enfin ressentir, avec la sortie du film Purple Rain et de sa bande originale. Prince devient le Kid de Minneapolis et enchaîne ensuite les succès (dont la bande originale du film Batman de Tim Burton en 1989), jusqu’à finir par s’effacer derrière toute une série de pseudonymes comme Love Symbol ou The Artist. Tandis qu’il continue de tourner et d’enregistrer des albums et de jouer avec les sons comme lui seul savait le faire, il disparaît en 2016 d’une surdose accidentelle d’un analgésique. Mais sa légende continue.

Deux groupes de funk

En témoigne ce concert exceptionnel d’anciens membres de son dernier groupe, The New Power Generation, avec Tony Mosley (guitares et voix), le bassiste Sonny Thompson et le percussionniste Damon Dickinson, noyau dur auquel se greffent de nombreux musiciens qui alternent. Tous vont interpréter les plus grands standards de Prince dans le cadre du Monte-Carlo Jazz Festival, pour le plus grand bonheur de ses nombreux fans. Quant à la première partie, elle sera assurée par le groupe américain Brooklyn Funk Essentials dont les musiques ont déjà été utilisées dans de nombreuses séries et films, tels Starsky et Hutch, Les Sopranos ou Basketball Diaries.