L’opéra « Lucia di Lammermoor » par Jean-Louis Grinda à partir du 17 novembre

L’opéra « Lucia di Lammermoor » par Jean-Louis Grinda à partir du 17 novembre

Élu spectacle de l’année en Espagne, Lucia di Lamermoor arrive au Grimaldi Forum de Monaco. Dès dimanche 15h, l’opéra ne manquera pas de vous surprendre sous la direction de Jean-Louis Grinda. Il offrira trois représentations exceptionnelles, dont une le soir de la Fête nationale.

Composé par Donizetti au XIXe siècle, Lucia di Lammermoor est un véritable chef-d’œuvre lyrique. Inspiré d’un roman de Walter Scott, l’histoire se déroule en Écosse au XVIe siècle. Elle retrace les dissensions entre les familles catholiques et protestantes qui ont marqué le pays. Finalement, les machinations autour du mariage de Lucie vont la conduire à la folie. Avec de splendides décors réalisés en Italie, le spectacle offre une mise en scène traditionnelle. Cependant, la vision personnelle du directeur de l’Opéra de Monte-Carlo nous régale de nouveaux détails.

Une originalité qui fait son effet

Autour d’une action transposée au XIXe siècle, Jean-Louis Grinda situe la scène en bord de mer. Il fait ainsi référence au tout premier vers du livret. Il rétablit plusieurs passages généralement coupés. Un parti pris qui permet de mieux comprendre l’opéra dans son ensemble. Conformément au souhait de Donizetti, le metteur en scène choisit d’accompagner l’air de la folie par un harmonica de verre. Un instrument qui permet de créer notamment une atmosphère unique. Il remplace ainsi l’habituelle flûte pour sublimer le talent de la soprano Olga Peretyatko. La chanteuse sera également entourée du ténor Ismael Jordi et du baryton Artur Rucksinki.