La Princesse Charlene de Monaco et son frère Gareth ont mis en place une initiative via sa Fondation visant à fournir gracieusement 5 000 masques en tissu. Les premiers masques ont été distribués cette semaine aux commerçants et à leurs clients en Principauté. 

La Fondation Princesse Charlène a fait fabriquer 5 000 masques en tissue blanc 80 % polyester et 20 % élasthanne. Le tissu contient un traitement hydrofuge et n’empêche pas de respirer. Ces masques alternatifs, de taille unique, sont rehaussés du logo #strongtogether, un symbole d’unité et de solidarité encouragé par la Famille princière de Monaco. Le Prince Albert II a été déclaré guéri et en bonne santé le 31 mars.

Le mercredi 15 avril, Gareth Wittstock, le secrétaire général de la Fondation Princesse Charlène, a distribué ces masques aux commerçants et aux clients du Marché de la Condamine. Les bénévoles ont également distribué des masques au Centre commercial de Fontvieille ainsi que dans d’autres lieux essentiels à la vie publique qui restent ouverts pendant la crise sanitaire.

Ces masques, qui peuvent être réutilisés jusqu’à 40 fois, ont été spécialement créés pour la Fondation par l’un de ses partenaires, la société SCICON Sports. Cette entreprise italienne est spécialisée dans la fabrication d’équipements sportifs techniques.

Des ambassadeurs prestigieux de la Fondation comme Charles Leclerc, pilote monégasque de Formule1 ou encore Pierre Frolla, quadruple recordman du monde d’apnée se sont associés à cette campagne.

La Fondation Princesse Charlène a travaillé en collaboration avec la Mairie de Monaco et de nombreux bénévoles pour distribuer les masques. La Fondation a rappelé à tous les monégasques que le port de ce masque alternatif ne se substitue pas au respect des règles de confinement et des gestes barrières.