En prenant le risque de ne s’arrêter qu’une seule fois aux stands et grâce à une gestion parfaite de ses pneumatiques, Charles Leclerc (Ferrari) a terminé ce dimanche à une belle quatrième place lors du Grand Prix du 70e anniversaire, remporté par Max Verstappen (Red Bull). De quoi ravir le pilote monégasque, une semaine après son podium lors de la première course à Silverstone.

Parti huitième sur la ligne de départ, Charles Leclerc a réussi une grande performance ce dimanche à Silverstone en terminant à la quatrième place du Grand Prix du 70e anniversaire. Le résultat d’une parfaite gestion de ses gommes, qui lui a permis de ne faire qu’un arrêt aux stands, quand ses concurrents se sont tous arrêtés deux fois. « Je suis encore plus heureux que dimanche dernier. Cette quatrième place ressemble à une victoire pour nous, se félicitait-il à l’issue de la course. Aujourd’hui, je n’étais pas bien placé sur la grille et très honnêtement je ne sais pas d’où vient notre rythme en course. On était vraiment très rapides. Je suis ravi, mais c’est une grande et belle surprise. La stratégie a un arrêt était très compliquée à tenir, et je sais que l’équipe n’y croyait pas trop. C’est moi qui ai poussé pour ce plan C. Je n’arrêtais pas de répéter ça à la radio : « Plan C, Plan C, Plan C ! » Je voulais vraiment qu’on essaye de faire un seul arrêt, mais on a eu peur à la fin. Je commençais à ressentir des vibrations. J’ai fait attention du début à la fin de la course, surtout avec le pneu avant-gauche, mais ça s’est bien terminé. Je suis super content ! »

Un excellent résultat qui replace le Monégasque à la quatrième place du championnat du monde des pilotes, derrière Lewis Hamilton (Mercedes), Valtteri Bottas (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull).