Deux nouveaux cas positifs au Covid-19 ont été révélés ce jeudi en Principauté. La situation en France, elle, continue de se dégrader, avec quatre nouvelles villes passées en zone d’alerte maximale.

Le bilan sanitaire à Monaco s’élève à 229 personnes touchées depuis le début de la pandémie. Trois patients, tous résidents, sont hospitalisés au CHPG. Avec cinq guérisons supplémentaires constatées, le nombre de patients guéris s’élève à 207. Enfin, 18 personnes sont encore suivies par le Centre de Suivi à Domicile.

Renforcement du plan blanc en Île-de-France

Ce même jour, Olivier Véran, ministre français de la santé, a annoncé que les villes de Lille, Lyon, Grenoble et Saint-Étienne passaient en zone d’alerte maximale, impliquant ainsi de nouvelles contraintes comme la fermeture des bars pour quinze jours. Avec des indicateurs à la hausse, l’Agence Régionale de Santé d’Île-de-France prévoit également un afflux important de patients dans les hôpitaux de la région, qui ont déclenché le « plan blanc renforcé ». Pour rappel, le plan blanc est un dispositif d’urgence activé dans les hôpitaux en cas d’attentat ou d’épidémie à grande échelle. Il permet notamment de mobiliser du personnel de santé en renfort et d’ouvrir des lits supplémentaires.

La situation en Principauté, elle, semble rester sous contrôle : Monaco affiche un taux de positivité de 2.67% contre 8.2 % en France. Le taux d’incidence, c’est-à-dire de cas positifs pour 100 000 habitants, est de 31,58 contre 74,9 à Nice et 104,9 en France. Plus de 1000 tests PCR ont été réalisés en Principauté les sept derniers jours. En cas de besoin, le nombre de prélèvements peut augmenter jusqu’à 1 850 tests par semaine.