Face aux indicateurs sanitaires en dégradation ce lundi, le Conseil scientifique ne cache pas l’hypothèse de vagues à répétition en France et en Europe.

Record de contamination pour la France. Le 2 novembre au soir, le bilan de Santé Publique France et de Géodes faisait état de 52 518 nouveaux cas, contre 33 000 une semaine plus tôt. Trois jours après le reconfinement, l’épidémie de Covid-19 continue de frapper. Depuis le 20 avril, la France n’avait pas connu un aussi lourd bilan avec 418 décès ces 24 dernières heures. Par ailleurs, le niveau d’occupation des services de réanimation est en hausse constante. Ces 24 dernières heures, 430 nouveaux cas graves ont été pris en charge, élevant le total à 3730.

La Principauté prête à agir face à un rebond de cas

Lundi 2 novembre, douze nouveaux patients ont été pris en charge au Centre Hospitalier Princesse Grace qui se dit « prêt » à faire face au Covid-19. Le même jour, 82 personnes ont été suivies par le Centre de Suivi à Domicile qui soutient médicalement les patients, présentant peu de symptômes. Néanmoins, sept guérisons sont à constater. De son coté, le Conseil scientifique a évoqué dans un avis daté du 26 octobre et mis en ligne le 2 novembre que « plusieurs vagues successives durant la fin de l’hiver et au printemps prochain » sont à prévoir.