Lundi 28 décembre, devant la propagation inquiétante de la Covid-19 à Nice et dans les Alpes-Maritimes, Christian Estrosi a réuni un conseil local de santé publique afin de faire le point sur la situation. Parmi les mesures évoquées, des restrictions de déplacement avec l’Italie et la Principauté.

En une semaine, 15 nouvelles admissions en réanimation ont été enregistrées et le taux de positivité est monté à 7%. En cause : le nombre important de tests réalisés, les échanges transfrontaliers ou encore le non-respect des mesures sanitaires. Face à la hausse des contaminations, le maire de Nice a convoqué en visioconférence les acteurs locaux de la santé, du public et du privé, en demandant au Gouvernement français « de bien vouloir mettre en œuvre plusieurs mesures dans les 24 heures. »

>> À LIRE AUSSI : Vaccination, troisième vague, reconfinement… le point sur la situation dans le monde

Avancement de la campagne de vaccination dans le 06

Face au risque important d’un afflux de malades qui pourrait saturer les services d’ici 10 à 15 jours, le maire de Nice demande au Ministre de la Santé Olivier Véran que « la campagne de vaccination puisse commencer sans délai, cette semaine, dans les Alpes-Maritimes. » Dans un tweet du 28 décembre, il appelle également le Premier ministre français, Jean Castex, a demander à son homologue monégasque « d’appliquer les mêmes mesures sanitaires que la France. À défaut, nous demandons à ce que les déplacements avec la Principauté soient limités aux seules justifications professionnelles. »

>> À LIRE AUSSI : Tourisme : une concurrence déloyale entre la Côte d’Azur et Monaco ?

Travel Club Monaco

Des restrictions de déplacements transfrontaliers

Même chose pour la frontière italienne avec une demande de « réciprocité de la quarantaine ainsi qu’une interdiction de passer la frontière pour ceux qui n’auraient pas d’obligation. » Enfin, le maire de Nice souhaite un renforcement des contrôles à l’aéroport ainsi que dans certains commerces. Depuis vendredi dernier, la police municipale de Nice a procédé à 1569 verbalisations dont 1000 pour non port du masque.

>> À LIRE AUSSI : Covid-19 : quand les Français se déconfinent à Monaco