Une semaine après le revers concédé face au LOSC, l’AS Monaco s’est incliné ce samedi soir sur la pelouse de l’Olympique de Marseille (2-1). Fautive sur les deux buts, la défense monégasque a souffert. Wissam Ben Yedder a lui inscrit son septième but cette saison en Ligue 1.

>> À LIRE AUSSI : Ligue 1 : L’AS Monaco concède la défaite sur la pelouse de l’OM

Vito Mannone (4) : Le portier italien ne peut pas faire grand-chose sur les deux buts marseillais, un peu abandonné par sa défense. Pour le reste, Vito Mannone n’a pas vraiment eu à s’employer.   

Ruben Aguilar (4) : Un centre parfait pour Wissam Ben Yedder en début de match mais une perte de balle sur le premier but de Florian Thauvin qui coûte chère. Moins tranchant dans ses montées qu’à l’accoutumé, le néo-international français a semblé esseulé offensivement.

Axel Disasi (3) : Trop laxiste sur les deux buts, le vice-capitaine de l’AS Monaco est fautif comme le reste de la défense sur les deux réalisations inscrites par l’OM. Une prestation a rapidement oublié.

Travel Club Monaco

Benoît Badiashile (3) : Passif sur le crochet de Dario Benedetto sur le premier but marseillais, Benoît Badiashile est comme Disasi fautif sur les deux buts. À son actif, une belle frappe sur coup franc détournée par Steve Mandanda (34’). Remplacé par Guillermo Maripan (45’) pas très serein non plus dans la relance mais qui a évité les erreurs.  

Caio Henrique (3) : Devancé dans les airs sur le premier but, coupable d’une perte de balle sur le deuxième, peu inspiré offensivement, le Brésilien a vécu une soirée difficile. Un coup d’arrêt pour celui qui montait en puissance depuis son arrivée sur le Rocher. Remplacé par Fodé Ballo-Touré (69’)

Aurélien Tchouaméni (4) : Trop bas en première période, Aurélien Tchouaméni a parfois eu du déchet dans son jeu et a manqué de justesse, à l’image de quelques pertes de balle. Remplacé par Enzo Millot (76’), auteur d’une frappe cadrée en fin de match.

Youssouf Fofana (5) : Comme son compère au milieu de terrain, Youssouf Fofana a évolué un cran trop bas et n’a pas eu son rayonnement habituel. Moins incisif à la récupération et discret dans ses transmissions, l’ancien strasbourgeois a rendu une copie tout simplement moyenne.

Sofiane Diop (5) : Il s’est beaucoup dépensé sur son côté droit mais ne s’est pas montré tranchant. Un peu de déchet inhabituel dans la passe, à l’image d’Aurélien Tchouaméni. Un bon centre à destination de Ben Yedder qui a amené au pénalty transformé par l’international français.

Gelson Martins (3) : Incapable de faire des différences, le Portugais a été presque transparent dans cette rencontre, malgré ses efforts sans ballon. Remplacé par Stevan Jovetic (58’), qui ne s’est pas non plus illustré.

Kevin Volland (4) : Peu en vue en première période hormis sur une somptueuse reprise de volée du gauche détournée par Steve Mandanda (28’), l’international allemand a vécu une soirée difficile sur le front de l’attaque. Remplacé par Pietro Pellegri (58’) rapidement en évidence après son entrée mais qui a oublié Ben Yedder sur une action qui aurait pu faire but.

Wissam Ben Yedder (5) : Tout proche de marquer à bout portant en tout début de match sur un centre à ras-de-terre parfait de Ruben Aguilar (1’), l’international français a eu peu d’occasions pour s’exprimer, bien muselé par Duje Caleta-Car. Mais Wissam Ben Yedder a aussi obtenu et transformé un pénalty (2-1, 79’), inscrivant son septième but de la saison.

Niko Kovac (5) : Il a énormément parlé à ses joueurs individuellement en première période, sans parvenir à faire appliquer ses consignes. Au retour des vestiaires, ses changements ont apporté du sang neuf et Monaco a réussi à marquer sans parvenir à égaliser. À force d’aligner la même équipe ou presque chaque semaine, Niko Kovac a peut-être perdu en originalité ce qu’il avait gagné en cohésion.