Le troisième président de la Cinquième République (1974-1981) est décédé mercredi 2 décembre 2020, à l’âge de 94 ans, des suites de la Covid 19, dans sa maison familiale du Loir-et-Cher.

« Son état de santé s’était dégradé et il est décédé des suites du Covid-19 », a indiqué sa famille dans un communiqué transmis à l’AFP, précisant que ses obsèques se dérouleront « dans la plus stricte intimité familiale. »

Diplômé de Polytechnique et de l’Ena, membre de l’Académie Française depuis 2004, Valéry Giscard d’Estaing était un visage phare de la vie politique française. En 1974, il remporta l’élection présidentielle de justesse avec 50,81% des voix contre François Mitterrand grâce à une phrase devenue culte : « Vous n’avez pas le monopole du cœur. »

Un président réformateur

Plus jeune président élu, jusqu’à Emmanuel Macron, Valéry Giscard d’Estaing a laissé son empreinte à travers une série de réformes. « Grand Européen dans l’âme », comme l’a déclaré dans un tweet la présidente de la commission Européenne, Ursula Von des Leyen, on lui doit notamment l’abaissement de la majorité à 18 ans, la légalisation de l’avortement – portée par Simon Veil – ou encore le divorce par consentement mutuel. « Les orientations qu’il avait données à la France guident encore nos pas. Serviteur de l’État, homme politique de progrès et de liberté, sa mort est un deuil pour la nation française » a déclaré Emmanuel Macron dans un long communiqué.

Des liens avec la Principauté

De son côté, le Palais Princier de Monaco a tenu à rendre hommage à Valéry Giscard d’Estaing, qui sous le règne du Prince Albert II, avait notamment donné plusieurs conférences en Principauté, dans le cadre de la « Monaco Méditerranée Foundation. » Auparavant, l’ancien chef de l’Etat français avait reçu au palais de l’Elysée en 1976 le Prince Rainier III et la Princesse Grace, accompagnés de la Princesse Caroline. Il avait également assisté à la victoire de l’AS Monaco face à Orléans, lors de la finale de la Coupe de France 1980.

Travel Club Monaco