Alors que le Royaume-Uni lance sa campagne de vaccination ce mardi 8 décembre, du côté de la Californie, aux États-Unis, l’heure est au confinement. À l’inverse, la circulation du virus semble être sous contrôle à Monaco.

Ce mardi 8 décembre marquera le début historique de la vaccination contre la Covid-19. Après moins d’un an de recherche, ce sont les vaccins développés par Pfizer et BioNTech qui ont été retenus. Si pour l’heure, l’Agence européenne du médicament n’a pas rendu d’avis, le Royaume-Uni – pays le plus durement touché en Europe avec plus de 61 000 morts – est le premier pays occidental à les adopter.

Toutefois, la majorité de sa population devra attendre 2021, la priorité étant donnée aux résidents, personnel des maisons de retraite, soignants et les plus de 80 ans, à l’image de Margaret Keenan, 90 ans, première à s’être fait administrer le vaccin. Le Canada devrait débuter la vaccination dès la semaine prochaine.

Des pays en route vers le reconfinement ?

À Monaco où ce lundi 7 décembre, trois nouveaux cas positifs et autant de guérisons ont été recensés, la situation tend à s’améliorer, notamment avec la mise en place du Centre de Suivi Covid-19. En Italie, la barre des 60 000 morts a été franchie ce dimanche et la ministre de l’Intérieur Luciana Lamorgese a appris ce lundi qu’elle avait été testée positive, en plein milieu d’une réunion des ministres.

Du côté de la France, le président Emmanuel Macron avait fixé un objectif de moins de 5 000 cas quotidiens pour assouplir les mesures le 15 décembre. Les chiffres n’étant pas favorables, le doute plane sur un possible reconfinement. Aux États-Unis, aucun doute pour le gouverneur démocrate Gavin Newsom. Face au troisième rebond en Californie, il a opté pour un confinement dans le sud de l’État.