En 2020, année marquée par l’épidémie de Covid-19, la Direction de la Coopération Internationale du Gouvernement princier a mis en place un système exceptionnel d’aides d’urgence dans ses pays partenaires*.

Au-delà de son risque sanitaire, la pandémie n’a pas épargné l’économie mondiale. En effet, cette crise a accentué la vulnérabilité et la pauvreté de millions de personnes. C’est pourquoi, la Principauté continue d’exprimer sa solidarité internationale. Déjà, le 4 mai dernier, le Prince Albert II soutenait le financement d’un vaccin contre le coronavirus

Puis, lors de la 2e session du Conseil d’administration du Programme Alimentaire Mondial qui s’est tenue du 16 au 20 novembre dernier, Monaco avait réitéré son engagement. De quoi être perçu comme « un bailleur public proche des plus démunis, fiable et fidèle » par Bénédicte Schutz, Directeur de la Coopération Internationale.

>> LIRE AUSSI : Prix Nobel de la paix : Monaco, partenaire majeur du Programme Alimentaire Mondial

Monaco, un des pays les plus prospères au monde, fait également face au choc financier et économique induit par cette pandémie ; néanmoins, il était impensable de ne pas nous montrer solidaires

Laurent Anselmi, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération

3 millions d’euros alloués par le Gouvernement princier en 2020

Dans le but de répondre aux différents appels internationaux et nationaux, le Gouvernement Princier a déboursé près de trois millions d’euros. Deux tiers de cette somme de l’aide d’urgence Covid ont été attribués aux sept pays les moins avancés.

Une aide qui a contribué à accompagner la campagne de prévention de la pandémie au Burundi, soutenir les familles de réfugiés syriens au Liban, acheter des masques pour des communautés ciblées au Niger et bien d’autres causes.

*Les pays partenaires de Monaco : Afrique du Sud, Burkina Faso, Burundi, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tunisie.