Le Prince Albert II a décidé de soutenir l’initiative de l’Union européenne afin d’apporter une réponse mondiale à la lutte contre la pandémie Covid-19. Le souverain a participé hier à l’événement virtuel « Coronavirus Global Response » qui a récolté 7,4 milliards d’euros de promesses d’aide de donateurs du monde entier pour financer un vaccin contre le coronavirus. 

La Principauté de Monaco a décidé de participer à l’appel aux dons lancé par l’Union européenne afin d’apporter une réponse mondiale à la lutte contre la pandémie Covid-19. Le Prince Albert a ainsi enregistré un message vidéo répondant à cet appel aux dons et apportant, aux côtés de nombreux Chefs d’Etat et de Gouvernement*, son soutien dans sa démarche à Ursula Von der Leyen, Présidente de la Commission européenne.

La place de Monaco dans le concert des Nations

Le Prince Albert II a rappelé que « cette crise doit nous inciter à plus de solidarité » et que le Principauté a toujours tenu sa place dans le concert des Nations dans les domaines humanitaires où se manifeste la solidarité internationale. « C’est la raison pour laquelle, la Principauté, solidaire, s’engage aujourd’hui à contribuer à cet effort commun ». En avril, le souverain s’est serré la ceinture avec sa décision de diminuer de 40% le budget de fonctionnement du Palais princier face aux « conséquences économiques sans précédent » de l’épidémie de coronavirus.

Le souverain a également souligné l’importance de garantir à tous un accès équitable aux technologies médicales essentielles dans la lutte contre le virus, grâce à une mobilisation à l’échelle mondiale. « Je suis convaincu que ce n’est qu’ensemble et unis que nous arriverons à vaincre cette épreuve qui, dans notre Histoire récente, n’a pas d’équivalent. Ensemble et unis, nous aurons également l’opportunité d’orienter l’avenir vers une voie plus durable et plus inclusive ».

Le Prince n’a pas précisé le montant de la participation de la Principauté, mais le Palais princier a annoncé « qu’une partie des fonds recueillis par Monaco soutiendront plus particulièrement les actions du GAVI (Global Alliance for Vaccines and Immunisation) avec lequel la Coopération monégasque collabore depuis de nombreuses années ».

« Réponse mondiale au coronavirus »

Cette conférence des donateurs a été organisée conjointement par l’Union européenne, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie (qui assurera la prochaine présidence du G20), le Japon, le Royaume d’Arabie saoudite (qui préside le G20), la Norvège, l’Espagne et le Royaume-Uni. Cette initiative répond à l’appel lancé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et un groupe d’acteurs du secteur de la santé en faveur d’une collaboration mondiale visant à à fournir des diagnostics, des traitements et un vaccin efficaces et disponibles sur l’ensemble de la planète pour un prix abordable. 

« Nous l’avons fait. Nous avons obtenu 7,4 milliards d’euros » de contributions, a déclaré Ursula von der Leyen, en précisant que la star Madonna venait de contribuer pour 1 million de dollars. L’objectif de cet appel aux dons mondial était de recueillir 7,5 milliards d’euros. Une quarantaine de pays et une vingtaine d’organisations ont répondu à cette initiative.

La pandémie a déjà frappé au moins 3,5 millions de personnes dans le monde, dont 1,5 million en Europe, et tué près de 250 000 malades, dont 143 000 en Europe, selon les décomptes réalisés par l’AFP. Monaco a levé sa quarantaine stricte ce lundi après 49 jours de confinement.

* Norvège, Espagne, Arabie Saoudite, Jordanie, Afrique du Sud, Turquie, Suisse, Pays-Bas, Luxembourg, Suède, Portugal, Croatie, Estonie, Bulgarie, Irlande, Serbie, République tchèque, Hongrie, Pologne, Australie, Danemark, Grèce, Autriche, Malte, Belgique, Lettonie, Corée du Sud, Mexique, Koweït, Slovénie, Lituanie, Oman, Finlande, Roumanie, Chine, Émirats arabes unis.